- Page 2

  • La mouche de Saint Pierre (21, à suivre)

    Imprimer

     Hank Vogel, la mouche de Saint Pierre.jpgPuis subitement la mouche du fromage se met à chanter:

     - Quand cucu est à la fête, popol est à la retraite! Prout, prout!... Quand le cul est à la fête, la bizole est hors de la tête...

     - J’avais très bien compris.

     - On dirait que rien ne te choque. Ce n’est pas vrai?

     - Une vulgarité dite avec panache me dérange moins qu’un compliment forcé.

     - Tu as dû parcourir un long chemin avant d’acquérir une telle sagesse...

     - Puis-je te poser une question un peu bizarre?

     - Pose, pose!

     - Qui donc t’a propulsée dans cette maison?

     - Propulser?

     - Oui, t’a déposée, t’a accompagnée... ?

     - Je suis venu tout seul et non pas toute seule parce que figure-toi que je suis un mâle...

     - Je veux bien...

     - Comment je veux bien? On n’est pas chez les humains où la confusion est possible et de plus en souhaitée...

     - D’accord, d’accord!

     - Repose ta question.

     - Qui t’a permis d’atterrir ici? Saint Pierre ou Calvin?

     - Ni l’un, ni l’autre.

     - Qui d’autre?...

    Lien permanent 3 commentaires
  • La mouche de Saint Pierre (20, à suivre)

    Imprimer

     Hank Vogel, la mouche de Saint Pierre.jpgJ’ouvre les yeux... L’obéissance aveugle encourage l'esclavagisme. La désobéissance systématique engendre la colère. Alors? Tantôt obéir, tantôt désobéir. Le juste milieu est la voie de la raison. On croit ainsi choisir. Malheureusement, ce n’est toujours le cas. Car nous agissons souvent par procuration. Notre éducation, ce lourd fardeau qui nous courbe constamment le dos, nous empêche d'apercevoir dignement l’horizon. Toute ma vie, j’ai été plus proche d’une branche cassante que du tronc de l'arbre. Prêt à craquer à la moindre insulte,  à la moindre injustice...

     - Bzzzzzzzzzzzz...

     - Où es-tu? Tu es une Drosophilia melangester? dis-je.

     - Non.

     - Une Piophila casei, alors...

     - Comment le sais-tu?

     - Ça sent le fromage pourri par ici.

     - J’adore ça pas toi?

     - Pas forcément. Mais il faudra bien que je m’y mette...

     - Bzzzzzzzzzzzz...

     - Casse-toi, pauv’con!

     - Tu devais être français, toi.

     - Non, suisse.

     - C’est pire.

     - Pourquoi tu dis ça?

     - À cause de ton attitude fasciste.

     - ...

     - Sous prétexte de manque d’espace et forcément d’hygiène, ils voteront bientôt une loi qui permettrait de limiter l'afflux de mouches étrangères...   
     
     - Qui ça ils?

     - Les Suisses, bien sûr! Qui d’autres... ? Ce sont les seuls qui votent et qui osent voter de telles lois.

     - Donc fini l’eldorado pour la Delia radicum, la Helaeomyia petrolei, la Liriomyza bryoniae, la Liriomyza huidobrensis, la Lucilie bouchère, la Phorbia antiqua...

     - Mais les mouches à merde trouveront toujours un moyen pour se faire accepter...    

    Lien permanent 0 commentaire
  • La mouche de Saint Pierre (19, à suivre)

    Imprimer

     Hank Vogel, la mouche de Saint Pierre.jpg- Non, rien.

     - J’ai la certitude que tu confonds tout.

     - Probablement. Quand je pense à ce premier baiser, je ne peux pas m’empêcher de penser également à cet amour inachevé...

     - Forcément, une histoire a un début et une fin. Tu dois bien le savoir, toi qui n’as pas cessé de pondre des légendes lors de ton interminable séjour parmi les humains...

     - Quatre-vingt-seize ans, c’est à peine une vingtaine de mois de plus que celui de mon père... je n’appelle pas ça interminable.  

     - Pourtant, ce sont tes chers amis, les administrateurs des assurances maladie, qui utilisent souvent cet adjectif en grimaçant...

     - Mes amis? Tu veux rire ou quoi? C’est une bande de profiteurs soutenue par une bande de crétins. Le peuple est un vrai couillon. De toute façon, je m’en fous, je n’en fais plus partie.

     - Maintenant que tu as fini de vomir sur tes anciens frères, veux-tu oui ou non revivre l’instant le plus exaltant de ta jeunesse?

     - Oui, pourquoi pas.

     - Il n’y a pas de pourquoi pas. Oui ou non?

     - Oui.

     - Alors ferme les yeux!   

    Lien permanent 6 commentaires
  • La mouche de Saint Pierre (18, à suivre)

    Imprimer

     Hank Vogel, la mouche de Saint Pierre.jpg- Quel but?

     - Revivre l’instant le plus exaltant de ta jeunesse.

     - Comment est-ce possible?

     - Avec Pierrot rien n’est impossible.

     - Si j’ai bien compris, je me trouve actuellement dans une villa du chemin de Bédex dans le canton de Genève...

     - Non pas dans une villa mais dans la villa, à l’endroit précis où tu as... non, excuse-moi...  où tu avais embrassé pour la première fois ton premier amour.

     - Tu es même au courant de ça?

     - Les anges, entre eux, causent beaucoup. Silencieusement. Secrètement. Mais parfois, ils sont indiscrets et divulguent avec une certaine fierté angélique  leurs exploits. Surtout quand une de leurs flèches atteint une cible lointaine.

     - Une cible lointaine? Que veux-tu dire par là?

     - Ce baiser, il t’a fallu combien de temps avant de l’obtenir? Des années, des mois, des semaines ou quelques jours?

     - Trop longtemps. Quand j’y repense, j’en ai les larmes aux yeux...

     - Je sais.

     - Alors pourquoi cherches-tu à ensanglanter ma plaie? À la faire rougir davantage? À remuer le couteau dans la plaie?

     - La redondance est la preuve de ton désarroi. Mais ce n’est pas ainsi que tu pourras effacer à jamais cette blessure.

     - Mais je ne veux pas l’effacer!

     - Es-tu certain?

     - C’est la souffrance qui m’a permis d’écrire et d’imaginer un monde meilleur. Sans elle, j’aurais fait quoi? Eh bien, c’est triste à dire, j’aurais certainement souvent applaudi les politiciens corrompus et les sportifs voyous, en regardant la télévision. J’aurais remercié  mille fois mon patron les jours de paye comme un lèche-cul... et...

     - Et quoi encore?

    Lien permanent 1 commentaire
  • La mouche de Saint Pierre (17, à suivre)

    Imprimer

     Hank Vogel, la mouche de Saint Pierre.jpg - Pourquoi m’as-tu traité de farceur de propulseur?

     - Par sympathie peut-être... ou plus précisément parce que j’estime qu’il faut avoir beaucoup d’humour pour accueillir et renvoyer au point de départ tous les farfelus de mon style. Humour rime avec amour, n’est-ce pas?

     - Comme peine avec haine, plus ou moins.

     - Alors comment cela se fait-il que tu t’es permis de me poser une telle question? Toi qui prétend que seules les intentions comptent...

     - Pour réentendre le chant de ton âme, camarade. Mon  unique caprice en tant que concierge, selon les plaisantins de ton espèce, des lieux éternels... Mais je ne suis pas venu pour ça mais pour une tout autre raison...

     - Pour quoi?

     - Pour te donner quelques bons conseils afin que tu puisses atteindre ton but?

     - Quel but?...

    Lien permanent 11 commentaires
  • La mouche de Saint Pierre (16, à suivre)

    Imprimer

     Hank Vogel, la mouche de Saint Pierre.jpgMais où suis-je exactement? Je n’ai plus que quinze jours à vivre. Moins les interminables minutes que j’ai passées avec ma première rencontre. Il faut que je me dépêche un peu si je veux réaliser... Réaliser quoi au fait? Saint Pierre m’a proposé de revenir sur terre uniquement parce qu’à ses yeux je paraissait nostalgique. Paraître à ses yeux? Non, à son âme...  Pardon, noble purificateur de ma pensée!

     Et une voix me dit:

     - À force de raisonner, tu finiras par exploser.

     Affolé, je lui demande:

     - Bzzzzzz... Où es-tu? Qui es-tu? Un animal, un homme ou un esprit?

     - As-tu déjà oublié le son de ma voix?

     - Vous êtes Saint Pierre, mon farceur de propulseur?

     - Qui d’autre pour être si tendre avec un insecte autant chassé de toute part...

     - Bouddha, lui aussi, était très respectueux envers les créatures les plus insignifiantes...

     - Laisse de côté Bouddha, Lao Tseu, Moïse, Jésus, Mahomet, Krishnamurti et tous les autres saints...
     
     - Qu’ont-ils fait de si désagréable?

     - Rien.

     - Alors, pourquoi ne pourraient-ils pas être à ta place?

     - Parce qu’ils sont aux pieds du maître.

     - Quel maître?

     - Zut! Je pensais que la diminution du volume de ton cerveau n’aurait aucune influence sur ton l’intelligence...

     - Mais non, Saint Pierre! Je charrie! Je plaisante...

     - Cela me rassure.

     - Puis-je vous quémander une faveur?

     - Laquelle?

     - J’aimerais vous tutoyer. Est-ce possible?

     - Tu peux me tutoyer, me vouvoyer ou utiliser le il si cela te fait plaisir ou facilite ton langage. Ce qui est important pour moi, ce ne sont pas les mots mais les intentions.

     - Merci Saint Pierre! Mille mercis pour ta bonté et ta compréhension!

     - Pour l’amour du Ciel! Offre tes remerciements à quelqu’un d’autre car mon esprit est devenu insensible à toute flatterie, il n’est plus de ce monde.

     - ...

     - Pourquoi m’as-tu traité de farceur de propulseur?

    Lien permanent 6 commentaires
  • La mouche de Saint Pierre (15, à suivre)

    Imprimer

     Hank Vogel, la mouche de Saint Pierre.jpgBon débarras!... Croisé, mercenaire, légionnaire ou djihadiste, c’est du pareil au même. Sauf quand cela ne nous arrange pas, bien entendu. Ou dérange certains historiens influents et corrompus par des états propagandistes. Mais pourquoi je réfléchis à cela? C’est sans doute à cause de ce sbire réincarné en mouche à merde qui s’imagine que le monde est un tas de fumier. Comme ces vieilles bigotes qui ne rêvent que de pouvoir planer un jour dans le ciel, allongées sur un nuage rose à côté de Jésus. Hurlant de joie: à nous le voyage éternel! Pendant qu'en-bas, sur terre, les fous de Dieu  torturent, violent, et décapitent sans la moindre retenue hommes, femmes et enfants... la vermine selon eux. Puis ils crient en brandissant leur kalachnikov: Allahu Akbar! Illusions! Les pauvres cinglés! Les pauvrettes! S’ils savaient ce qui leur attend là-haut chez l’ami Calvin, ils feraient mieux par s'entraîner à bouffer les pissenlits par la racine...

    Lien permanent 1 commentaire
  • La mouche de Saint Pierre (14, à suivre)

    Imprimer

     Hank Vogel, la mouche de Saint Pierre.jpg- Calvin et Saint Pierre en ont assez de jouer aux laquais. En s'attribuant des tâches supplémentaires inadéquates à leur fonction, ils créent petit à petit la confusion générale au sein du royaume et profitent ainsi de grimper les échelons célestes...

     - Afin d’atteindre le sommet pour évincer le Grand Barbu...

     - Parfaitement!

     - Mais c’est diabolique!

     - Non, c’est de la tactique politique. Digne de la plupart des politiciens.

     - Mais nos amis Jean et Simon ont essentiellement consacré leur vie à Dieu. Qu’à lui. Ce sont de purs religieux.

     - Saint Pierre certainement mais Calvin c’est le symbole même de la dictature politico-religieuse. Ses mains sont souillées de sang...

     - Quelles preuves?

     - Jean Servet en est la principale preuve...

     - Mais c’est de l’histoire ancienne, tout ça.

     - À ce tarif-là, Napoléon, Staline et Hitler n’ont été que de malheureux petits voyous... Bon, il faut que je te quitte, ma femelle m’attend. À plus peut-être! Bzzzzzzzzzzzz...

     - Bzzzzzzzzzzzz...

    Lien permanent 0 commentaire
  • La mouche de Saint Pierre (13, à suivre)

    Imprimer

     Hank Vogel, la mouche de Saint Pierre.jpg- Quelle magouille politique?

     - Créer le désordre pour prendre le pouvoir ensuite...

     - Continue...

     - En compliquant le système du partage des tâches à l’arrivée des réfugiés terrestres.

     - Sois plus clair!

     - Excuse-moi, je n’étais qu’un simple flic qui ne savait ni lire ni écrire mais...

     - Mais qui matraquait sans vergogne même les innocents...

     - J’obéissais aux ordres... Je faisais correctement son travail.

     - Mais pas honnêtement.

     - Et alors?

     - Il y a une différence énorme entre correctement et honnêtement.

     - Et alors?

     - Tu vas continuer à m'emmerder encore longtemps avec tes et alors?

     - Excuse-moi, c’est sans doute par déformation professionnellement...

     - Phylogénétique.

     - Filo quoi? C’est quoi ce truc?

     - C’est trop ardu... je t’expliquerai cela peut-être un jour, dans une autre vie. Mais revenons plutôt à ta magouille...

    Lien permanent 3 commentaires
  • La mouche de Saint Pierre (12, à suivre)

    Imprimer

     Hank Vogel, la mouche de Saint Pierre.jpg- Pourquoi, tu étais flic avant? je lui demande.

     - Comment le sais-tu?

     - Tu as les yeux rouges et ton thorax et ton abdomen sont verts. Tu doit être une lucilia caesar et non pas une lucilia sericata...
     
     - Et alors?

     - Tu ponds tes œufs sur des charognes.

     - ...

     - En somme, tu vis grâce à eux. Comme tout parfait policier.

     - Et alors?

     - Quand on devient flic, c’est pour l’éternité. La preuve: même dans ta nouvelle existence, tu travailles sans le savoir pour le service d’entomologie médico-légale des barbouzes du coin.

     - Es-tu sûr de ce que tu avances?...

     - Qui t'a proposé cette réincarnation?

     - On m’a forcé.

     - Qui?

     - Calvin.

     - Jean Calvin, ce terrible djihadiste de réformateur qui a complexé les Genevois?

     - Oui, lui. Pourquoi?

     - Tu es... tu étais protestant?

     - Non, musulman.

     - Musulman? Es-tu certain?

     - Dans mon ancienne vie: sans la moindre incertitude. Mais maintenant, en observant mon sexe, j’ai parfois des doutes... Et toi, qui s’est occupé de ton cas?

     - Saint Pierre.

     - Le larbin de Jésus?

     - Elle est bonne celle-ci! Je ne l’avais jamais entendue... Mais tout compte fait, je le trouve très sympathique.

     - Forcément, pour un catholique.

     - Tu as tort! Protestant. Mais non pratiquant.

     La mouche se frotte les yeux avec ses deux pattes de devant puis elle me dit:

     - J’ai l’impression que mon instinct de policier est en train de me revenir... Un catholique qui fait des propositions peu orthodoxes à un protestant et un protestant qui condamne un musulman, je trouve cela proche de la magouille politique.

     - Quelle magouille politique?...

    Lien permanent 4 commentaires