Henriette d'Orbe (3, à suivre)

Imprimer

 Mon aïeule Henriette d'Orbe Hank Vogel.jpgEt pour clore ce chapitre et le renforcer en quelque sorte, je rajouterais:

 Mon arrière-arrière-arrière... grand-mère, Henriette d’Orbe, mit au monde trois enfants comme ma chère maman dont le deuxième comme celui de ma mère porta le prénom d’Ulrich comme mon frère....

 Que de comme qui font que!

 A se demander s’il n’y pas anguilles sous roche voire un mammouth sous les gravillons.   

 Car, en découvrant dans mes archives une vieille lettre manuscrite toute rafistolée et en partie indéchiffrable de mon arrière-grand-mère Henriette née Schapfer (1843-1937), encore une, adressée à mon grand-père Charles, j’ai aussitôt soupçonné l’autrice de cette missive, une fameuse fumeuse de petits cigares jusqu’à sa mort, d’avoir omis de signaler à son cher fiston, volontairement par modestie philosophique probablement, les secrets les plus nobles de notre branche familiale.

 Mais grâce à un collaborateur qui me traitait souvent de sale youpin, à cause de mon nez légèrement aquilin, ou inversement, j’ai décidé un jour de faire des recherches sur mon aïeule Rosina Vogel (1642-1718) née Blumer, proche de Blum et un peu moins de Blumstein, croyant qu’elle était peut-être juive et...

 Et?

 Hélas! Elle ne l’était pas.

 Mais!

 Dans son sang coulait du sang royal.

 Donc aussi dans le mieux!  A moins qu’avec les siècles son acide désoxyribonucléique, transmis moitié-moitié par les parents  à leur progéniture, a fini par disjoncter en arrivant chez moi. Allez savoir!

 Non, non et non!

 La raison qui me pousse farouchement à ne pas adhérer à cette théorie, comme le souhaiteraient mes amis de toutes les révolutions mais souvent trahis, c’est ma sublime insoumission à toute autorité. En d’autres termes, ma vraie et éternelle compagne qui m’encourage également à écrire et à vous raconter ainsi des histoires comme celle qui se profile déjà à l’horizon...

Henriette d'Orbe de Hank Vogel (1).jpg

Henriette d'Orbe de Hank Vogel (2).jpg

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.