Tell une hirondelle sans nid (10, à suivre)

Imprimer

 Tell une hirondelle sans nid de Hank Vogel.jpg- Ma patrie, ce sont mes chaussures, a affirmé un jour Alejandro Jodorowsky, ce légendaire artiste aux multiples talents, et cela m’a fait beaucoup sourire.

 Aujourd’hui, la tête sur les épaules, sans doute à cause ou grâce à un ébranlement  dû à cette absurde guerre russo-ukrainienne lancée par le Concierge du Kremlin, j’acquière entièrement à cette pensée.

 Mais je dirais la chose un tantinet différemment. Non, je dis, je déclare:

 - Ma patrie, c’est celle de mes souliers.

 Et je précise pour les septiques, les hostiles aux produits étrangers:    

 - Non pas le pays où ils ont été fabriqués mais celui où ils résident, stagnent, sautillent ou trébuchent et qui permet à celui qui les porte de ne pas vivre comme un va-nu-pieds.

 Ce havre de paix que tout être a droit, bon Dieu!...

Jodorowskyl-740x431@2x.jpg

Alejandro Jodorowsky dit Jodo (pour plus d'info... cliquez sur la photo)

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.