Tell une hirondelle sans nid (8, à suivre)

Imprimer

 Plongée intégrale dans les écrits d’une tentative d’un essai précédent, supprimés de mon blog par crainte d’une condamnation arbitraire ( j’y reviendrai).

 Soit:

 La troisième mondiale (?) de Hank Vogel.jpgLa troisième guerre mondiale (?)

 Je réitère ce que j'ai écrit le cinq décembre de l'année folle (2021)!

 2022: adieu le virus made in..., bonjour la guerre? La Russie contre l'Ukraine et la Chine contre Taïwan?

 Quoi!

 J'habite non loin d'une caserne militaire et je ne vois plus mes petits soldats passer sous ma fenêtre... Et les armes rapportent davantage que les vaccins!

 P.S. (Journée des mecs en Russie): les romanciers ont-ils une meilleure vision du monde et sont-ils de bons psychologues en observant les politiciens?

 - Fais gaffe! Tu vas finir par te retrouver sur le banc des complotistes, m'a dit ce matin ma concierge ukrainienne. Un banc cent mille fois plus long que celui de la Treille.

2

 Si j'étais Dieu, j'aurais dit à mon épouse céleste:

 - J'aurais dû envoyer toute une armée d'anges chauves et baraqués comme des ogres et non pas notre fils unique, chevelu et maigre telle une jeune fille... pour qu'ils comprennent vraiment le sens profond de la paix... Ils ont tous bien compris mais à l'envers, ces abrutis de terriens... Et maintenant, j'ai le problème de l'Ukraine sur le dos... Et... et...

 - Et?

 - Pour sa sécurité, ils auraient dû la faire entrer dans l'Europe.

 - Dû, dû! Tu n'as que ce mot dans la bouche! Ils qui?...

 - Et le libre arbitre, t'en fais quoi, ma belle?

 - Ils qui, bon sang?

- Cesse de te comporter comme une Suissesse bien molle! Ou je t'envoie sur le terrain.

 Hélas! Je ne suis qu'un misérable de ses rejetons et, par conséquent, je ne possède que de très faibles pouvoirs. Penser toujours, imaginer souvent et prévoir de temps en temps.

 Et soudain, un son sourd et puissant me vient aux oreilles, sans doute à cause d'un météorisme divin, et j'interprète:

 J'ai l'impression que la Chine bouillonne d'impatience pour attaquer sa sœurette!

3

 Concernant l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe: le seul homme d'état qui a vu venir cette horrible chose et l'a annoncé sans chichi au monde entier, c'est l'ami Joseph ou Robinette. Sans doute, le présage l'a frappé de plein fouet pendant qu'il prenait son bain ou sa  douche et qu'il pensait à feu son chien qui flairait facilement les renards autour de la Maison Blanche.

 Et dire que certains blogueurs pro Trompette se sont permis de le traiter de sénile!

 Errare humanum est, perseverare diabolicum.

 Quant à moi, simple pékin qui se méfie de Pékin, je n'ai pas eu besoin de songer à mon toutou, mort ou vivant, pour arriver à la même conclusion, j'ai tout simplement suivi le raisonnement suivant:

 Une armée de 150 mille hommes ou presque qui s’entraîne près d'une frontière d'un pays voisin qu'elle sous-estime n'agit-elle pas comme un boucher qui sort de son tiroir ses plus longs couteaux et se met aussitôt à les affûter? C'est bien pour s'attaquer à une grosse bête, non?

 Mais pourquoi donc le Russe fier de sa race, traite-il l'Ukrainien de Хахаль, homme de foutaise ou de fantaisie d'après google?...

4

 L’ami Vova, au même titre que Joseph ou Robinette, est un vrai militaire. 

 Et non pas un pioupiou à la suisse qui se réjouit d’aller aux cours de répétitions uniquement pour revoir ses anciens camarades de l’école de recrue et jouer aux cartes avec eux. 

 Et un tel soldat, de carrière, en uniforme ou en habit civil, n’obéit qu’à son chef, coûte que coûte. Et le chef de Poutine, c’est  Poutine lui-même.

 Mais avant de juger cet homme et de le condamner à la méthode du procureur-bourreau surnommé le cocotier, cherchons d’abord de comprendre la mentalité du peuple russe, en général.

 En général?

 - L’équation est insoluble, a trop d’inconnues à des degrés différents et aléatoires, petit algébriste, me chuchote mon ange gardien, à l’oreille gauche, la plus sensible.

 Alors, je tâcherai de faire quelques petits portraits dans l’espoir de m’approcher d’elle partiellement. Si elle existe, bien entendu.

 Sur le champ, j’entends un bruit étrange venant du Ciel et j’interprète, vu mes attirances envers l’au-delà:

 Échec et mat!

 Et je m’interroge:

 La réponse serait-elle dans le jeu d’échecs? Mat étant la maladie? Quelle pièce de l’échiquier va ou doit disparaître pour que les canons cessent de tonner?

 Non, ne faites pas dire ce que je présents ou  ce que je souhaite. Car la frontière entre 
ces états d’âme me semble bien floue.

 Je suis Suisse, donc neutre officiellement, dans un pays en guerre. 

 Si le gouvernement helvétique décide de faire sauter sa bombe swift dans le but d’endommager toutes les banques russes, je serai dans l’obligation de suivre la longue colonne des réfugiés ukrainiens en Suisse, dans mon propre pays.

 O.K., Messieurs et Mesdames de gauche comme de droite, déclenchez votre hiroshima financière mais ne me parlez plus jamais de neutralité

5

     Finalement, mon ange gardien a parfaitement raison, je laisse donc tomber l’idée, sincère mais peut-être trop naïve,  de chercher à comprendre la mentalité du peuple russe, en général ou autrement.

 Car les mentalités changent au fil du temps et très vite d’orientation selon le cours des évènements. Les hommes sont de véritables girouettes.

 Et presque tous les pions, petits et grands,  du gouvernement helvétique, chambres comprises,  tournent à fond à droite. 

 Actuellement, les flèches sont bizarrement poussées par des vents européens.

 Pour simplifier les choses et sonder tout de  même la température mentale ambiante, du moment, disons-nous, à haute voix comme à l’école: 

 - Dans chaque nation, il y a ceux qui sont pour, ceux qui sont contre et ceux qui se tâtent. Ici comme ailleurs.

 Et pour être clair et transparent tel le beau quartz de nos chères montagnes, je vous signale que je fais partie de ceux qui sont contre. 

 C-à-d:

 Je suis contre la guerre, les conflits armés, les dictateurs, les miliaires de carrière, les fabricants et les marchands d’armements, les chasseurs et leurs chiens, les fabricants et trafiquants de stupéfiants, les sniffeurs,  les tagueurs, les prêtres pédophiles et ceux qui les protègent, les homophobes, les machos, les antiféministes, les sexistes anti-hommes, les maffieux tous azimuts, les assurances obligatoires, les loyers excessifs .... et ces flics qui se rangent toujours du côté des mieux lotis.

 Et je suis pour la liberté d’expression dans tous les domaines et tous les lieux, à condition qu’elle ne s’égare pas dans les sphères du mensonge et de la méchanceté, et... 

 E-mail de dernière minute:

 EDA-REP Moscow Regional consular center / moscow.cc@eda.admin.ch

 En raison du conflit militaire en Ukraine et de la fermeture de l'espace aérien européen aux avions russes, la plupart des vols directs des compagnies aériennes russes et européennes de et vers l'Europe occidentale ont été suspendus.

 Les vols directs entre la Russie et la Suisse ne sont plus possibles.

 Si vous souhaitez quitter le pays, utilisez les moyens de transport commerciaux disponibles. Les agences de voyage et les compagnies aériennes fournissent des renseignements sur les possibilités de vol. Il n'est pas exclu que d'autres liaisons aériennes soient réduites ou supprimées.

 Les retraits d'argent liquide ne sont parfois plus possibles. Les cartes de crédit internationales ne peuvent plus être utilisées que de manière limitée. Il est préférable d'emporter suffisamment d'argent liquide en dollars américains ou en euros. Renseignez-vous toutefois auprès de l'ambassade de Russie à Berne sur le montant maximal qui peut être importé et exporté au moment de votre voyage.

 Avis aux amateurs!

 La partie sud de mon blogue (destinée aux commentaires) ne doit nullement ressembler à un mur des lamentations mais plutôt au tableau noir de l' école universelle où petits et grands y étalent leurs idées... en suivant le même principe que moi concernant la liberté d’expression. 

 Soit, je me répète:

 Je suis pour la liberté d’expression dans tous les domaines et tous les lieux, à condition qu’elle ne s’égare pas dans les sphères du mensonge et de la méchanceté.

 Bref! Passons à l’autre face du disque où il n’y a point de chansonnette mais des cris  d’oiseaux qui pètent de colère.

 Voici donc un cri parmi tant d’autres:

 - La Suisse n’est plus neutre! Fini donc le diktat de Napoléon, ce lâche d’esclavagiste qui a fui la Russie en abandonnant ses troupes!

 Mais est-ce finalement un point positif pour l’avenir de l’économie helvétique et du petit Helvète? je me demande. 

 Le chiffre d’affaires, transparent si possible, des banques suisses en Suisse nous le dira... et la faillite de certains exportateurs de gruyère et de chocolat, nous le confirmera. Peut-être très bientôt. 

 Mais, certainement, le passeport rouge à croix blanche, vrai ou faux, va cesser de se multiplier dans le milieu du banditisme. Et ça, c’est une excellente chose en soi.

 Quant aux Suisses de l’étranger, tels que moi et ma chère épouse, on ne leur dira plus:

 - Bravo, vous êtes des gens bien, vous réfléchissez comme des sages même quand vous ne réfléchissez pas du tout.

  Mais désormais:

 - Vous êtes aussi minables que les Français et les Américains dont la liberté est aussi figée que leurs fameuses statues. 

 Dans le même envol, une commerçante de  farces et attrapes, m’a balancé ce matin:

 - Dans quel camp êtes-vous, cher Monsieur.

 Et je lui ai répondu, très calmement, politiquement:

 - Comme j’ai une double  nationalité, suisse et russe, et que j’habite actuellement à Saint-Pète, je considère que ma maison est en Russie et que mon balcon est en Suisse.

 Et à la fin de cette très brève allocution, je reçois sur mon portable une photo de ma petite fille Arina s’apprêtant à fêter le weekend des crêpes.

 Du coup, son sourire innocent me fait oublier la guerre.

 Mais jusqu’à quand?

6

 Attendons la fin de ce diabolique spectacle! Pour l'instant, il n'y a que de terribles entrées et de lugubres sorties sur scène.

 Et de conséquents acteurs n'ont pas encore joué leur rôle.

 Fin de cette tentative...

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.