Kiitos paljon, enfin un bol de liberté! (2, fin)

Imprimer

Kiitos paljon de Hank Vogel.jpg Ils se ressemblent tous les dictateurs, ces hommes de bas rang. Ils mentent, ils volent, ils aiment la guerre, ils nationalisent, ils sont têtus et vaniteux. Rongés sans doute par un ennemi qu'ils se sont fabriqué de toutes pièces.

Ces tristes événements russo-ukrainiens me rappellent étrangement le colonel Nasser... qui disparut de l'échiquier, après avoir été empoissonné selon les mieux informés.

Bref! Quand Dieu s'absente le temps d'une sieste, le diable devient encore plus méchant envers les siens. Vivement que ce moment arrive!

Après une nuit en Finlande, me voici, avec ma chère épouse, de retour au pays de Tell où il y a toujours des arbalétriers très adroits voire à droite qui visent des pommes explosives. La nouvelle neutralité aura forcément de terribles conséquences, il faudra donc les assumer. Personnellement, je les assume déjà...

Qu'importe! J'ai quasi tout perdu à Saint-Pète mais mon âme est toujours sereine et plus que jamais du côté des agressés et non pas des agresseurs. 

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.