On nous observe! (15, à suivre)

Imprimer

 On nous observe, Hank Vogel.jpgNous nous asseyons. L’un en face l’autre, bien entendu. A côté l’un de l’autre serait prématuré, forcément. 

 Que de fantasmes lors d’un entretien! me dis-je. Sans doute la véritable nourriture spirituelle afin que nous survivions à notre médiocre quotidienneté. Hélas, trop souvent de fausses sensations nous conduisent droit au mur.

 - Ohé! s’exclame Zita. Un caméléon ne ferait pas mieux!

 - Pardon, j’étais ailleurs, dis-je. De quoi s’agit-il?

 - Des caméléonidés.

 - Vous en possédez plusieurs?

 - Un seul mais je ne le possède pas encore.

 - Je ne vous suis pas du tout.

 - Il s’agit de vous... de toi, jeune homme! Un comportementaliste animalier te dirait que tu sautes facilement du coq à l’âne. Mentalement.

 - Je...

 - Tu me suis maintenant?

 - En somme, selon vous...

 - Selon toi!

 - Selon toi, pour ne pas salir tes propos, j’ai  tendance à pirouetter. N’est-ce pas?

 - En effet. C’est ça, si l’on veut.

 L’adrénaline monte, le ton également.

 - Mais tu ne connais pas vraiment! je riposte à haute voix. A part mon nom de famille gravé sur la porte de mes tarés.

 - Alors décline ton identité! gronde-elle. Toute ton identité! Afin que je puisse mieux te capter sur mon détecteur inné. Car le prénom a souvent une forte influence sur nos faits et gestes...

 - Foutaise!... On se croirait dans un poste de police occupé par des zouaves...

 - Pourquoi pas! Ce serait amusant, non? J’adore jouer au gendarme et au voleur.

 - Tu es sérieuse?

 - Ai-je l’air de ne pas l’être?

 - Non... Vous me faites peur...

 - Tu!

 - Tu... tu...

 - Alors accouche!

 Alors, alors, alors... plus pour rire qu’autre chose, j’exécute l'ordre de ma gendarmette, sans arme ni bretelles:

 - Farouk Fusk, en chair et en os. Né le huit du huit mil neuf cent quatre-vingt-huit à Genève. Mes parents sont suisses de père en fils et de mère en fille. Mais probablement d’origine scandinave... En effet, effectivement, réellement, véritablement, assurément, de fait, car, par le fait, vraiment, en réalité, parce que Fusk vient de fugl et fisk. Oiseau et poison en norvégien et en danois. Quant à Farouk: la racine de ce prénom viendrait de l’arabe. Il signifierait: celui qui distingue le vrai du faux. Mais... men min kjære husmor og min kjære far på jobb, eller på fransk... mais ma chère mère au foyer et mon cher père au travail  préfèrent m’appeler Fafa, Fifi ou Fufu. Ils ne pensaient pas que, à part le couscous et la harissa, les enfants de Calvin détestent la gomme arabique et ceux qui s’en servent à profusion.

 - Si ce n’était que ça! riote-t-elle... Excellent présentation de ta personne, qui se termine en nous menant en plein dans le sujet.

 - Je fonctionne comme toi.

 - C’est-à-dire comment?

 - Gomme arabique pour gomme tout court et profusion pour de nombreuses traces.

 - Comme clarinette pour clair et net?

 - Exactement!

 Paradoxe des paradoxes! Je suis à deux doigts de lui sauter dessus pour l’égorger mais j' opte pour lui demander à toute vitesse, sans la moindre émotion apparente: 

 - Qui est donc cette DB? Mon père a des  maîtresses? Ou un harem et tu en fais partie? 

 Zita éclate de rire...

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.