On nous observe! (10, à suivre)

Imprimer

On nous observe, Hank Vogel.jpg Quelle vie de babouin nous menons tous! On ne nous apprend qu’à faire des grimaces et à sauter d’une branche à l’autre. Avec prudence et selon des règles bien établies, par des gorilles qui nous ont précédés. Du matin au soir et du soir au matin.  Du berceau au cercueil.

 Par exemple: 

 A table, je prie d’abord, je bois et je mange ensuite. Le contraire serait agir avec méfiance envers le Tout Puissant. Donc un péché. Ainsi raisonnent mon ex nourrisse, sa mère et le pasteur du village.  

 Autre exemple, plus problématique.

 - Faites-vous vacciner, les amis! Terroristes en pensée. Il n’y a plus de place au paradis pour les pauvres, crient les vaccinés comme des putois. 

 Et, juste en face, assis sans souci sur un branchage trop souple ou à moitié scié, les anti-vaccins hurlent:

 - Ne vous faites pas vacciner, mes frères et sœurs! Aide-toi et le ciel t’aidera, ce proverbe n’a jamais été vérifié.   

 Moralité: tuons le singe qui nous habite avant qu’il nous tue!

 Partout, on cherche à nous culpabiliser, à nous méjuger, à nous rabaisser... comme si un dieu bon mais sévère, hostile à nos libertés personnelles d’agir et de penser, nous pie sans cesse dans l’intérêt général.

 Cette divinité unique et charitable n’existe pas. Ce n’est qu’une foutaise, parmi  tant d’autres, transmise de cerveau en cerveau par le truchement des soi-disant saintes paroles de tous bords. Du blabla pour asservir l’homme au profit d’une classe dominante. Que certains croient appartenir, jusqu’à quand? Illusion! 

 Les Grecs n’étaient pas plus brillants, plus inventifs au temps des philosophes que sous l’emprise des prêtres orthodoxes?

 Dommage!

 Les Égyptiens nous auraient aussi beaucoup apporté, en tout, s’il n’avaient pas trébuché au début de l’ère chrétienne. 

 Et maintenant, on nous bassine avec la pensée unique!...

Hank Vogel, Lolita.png

Qui est le premier qui a tendu la main à l'autre?

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.