Extrême (25, à suivre)

Imprimer

Extrême, Hank Vogel*.jpgPuis, après s’être bien bidonnée, elle me dit d’un air solennel, ironiquement bien entendu:

- Vous êtes trop mignon, preux chevalier, vous avez droit à la liberté et au plaisir du tutoiement et à toute mon amitié. Non?

Et je lui réponds sur le même ton:

- Vous avez parfaitement raison, noble dame, à vous donc l’honneur... Oui?

- Oui quoi?

- J’attends.

- Tu attends quoi?

- Bingo!

- Je ne comprends pas.

- J’attendais que tu prononces le premier tu....

- Que je suis bête!... C’est parce que tu m’as troublée... Je croyais... non rien... ma vie d’avant ne mérites pas d’être racontée.

Je croise mes mains et lui explique:

- La confession est le meilleur remède psychologique. C’est une force libératrice capable de transformer un démon en ange. Et non pas le contraire, comme lors d’un discours politique enflammé. Mais! Car il y a toujours un mais ou une condition. Pour que les choses aillent dans le sens de mes prédilections, il faut que celui qui écoute, l’auditeur plus que parfait au présent, ne soit ni un prêtre dogmatique ni un psy prisonnier de son école mais un individu libre, dépourvu de tout préjugé, du moins des abominables et des impardonnables, très attentif et bon conseiller... Si tu estimes que je corresponds plus ou moins a un tel profil, je pose ma candidature.

Elle regarde droit dans les yeux et me demande:

- Es-tu sérieux? Et après? Pourras-tu m’apprécier comme maintenant, sans trop d’arrière-pensées? Car je sais ce que tu sais déjà sur moi. Chanti, pour défendre son camp, a certainement dû salir le mien. Tes rêves en sont la preuve. Sinon, tu ne serais pas en face de moi à tenter je ne sais quoi...

- As-tu peur de tomber de ton piédestal?

- Plus que ça!

- C’est-à-dire?...

Extrême, Hank Vogel.gif

Mes rêves avec Chanti!

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.