Extrême (19, à suivre)

Imprimer

Extrême, Hank Vogel*.jpg- Quelle vraie vérité? me demande-t-elle en fonçant les sourcils.

- Chez de nombreuses personnes, éduquées plus à se taire qu’à s’exprimer, le problème est qu’elles anticipent mentalement les évènements et souvent de travers avant même de se poser les bonnes questions et de les poser aux autres aux moments opportuns. Le noir est d’office trop noir et le blanc pas assez blanc. Une torche, une canne ou un bras! On ne peut pas avancer dignement dans l’obscurité la plus totale sans la moindre aide. La vérité n’éclate pas au visage forcément à tout instant...

- C’est trop sophistiqué tout ça pour moi, venez au fait. Que s’est-il réellement passé entre vous et lui?

- Pour prouver à la face du monde que je ne suis pas raciste, il m’a conseillé d’épouser une femme de couleur. Je lui ai dit que je suivrai son fabuleux conseil et il a flippé.

- Vous êtes certain?

- Oui, en gros.

- C’était avant. Non?

- Avant quoi?

- Qu’il ne flippe selon vous!... Certains anticipent, d’autres rétrogradent et la société pédale dans la semoule. Et mes fesses alors, elles comptent pour beurre?

- Je ne me souviens pas très bien.

- Lui, par contre, il a une mémoire d’éléphant. Et il m’a répété mot pour mot ce que vous lui avez dit, avant d’exploser de chagrin ou de jalousie. Soit, qu’est-ce qui chatouille le plus ta curiosité: mon glaronisme en chute libre ou, au contraire, mon attirance en croissance vertigineuse pour les fesses de Chinta, si fermes et si douces?

Je me frotte l’œil droit et je murmure:

- Toute une histoire pour quelques mots.

- On déclenche une guerre pour moins que ça, me dit-elle, toute chiffonnée de mon manque de sincérité, probablement...

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.