Double Tsar (10, à suivre)

Imprimer

Double Tsar, Hank Vogel.jpgLa duchesse a des principes! Mais qui n’en a pas en ce monde si laborieux? Même une prostituée risque d’en avoir. Le terme risque est-il mal choisi, mal approprié? Pas nécessairement. Car tout dépend de notre propre orientation. Où nous nous plaçons moralement. Ou plutôt politiquement. A droite, à gauche ou au centre? A vous de voir. De vous imaginer face à une telle créature, sans tabous préliminaires, après une torride et désespérante scène de ménage avec votre soi-disant moitié. Toutes les putes ne font pas tout. Certaines même refusent d’office de faire ceci ou cela. C’est-à-dire: x, y ou z. Ou, pour ceux qui insisteraient: renseignez-vous auprès d’un spécialiste en scatologie.

Tout est une question d’éducation. Soit: un ramassis de conseils, de présentations, de persuasions, d’expériences, de comparaisons, de lectures, de discours et de messes enregistrés, d’acceptations et de refus. Une véritable salade russe cérébrale de tout et de rien au final, durement ou facilement avalée.

Nous sommes tous cons, plus au moins au même stade, au départ de la course. Mais à l’arrivée, le trophée n’est pas forcément remis au vrai vainqueur. Complaisance, favoritisme ou tricherie sont monnaie courante au sein de la plupart des jurys. A Cons-la-Grandville, à Cannes comme ailleurs.

Après ces allégations fallacieuses, d’après les bien-pensants, j’avoue que les principes de Maria ne m’empêchent pas de dormir sur mes deux oreilles et de ronfler comme un dinosaure, la nuit dans mon lit douillet. Au contraire, ils me rassurent terriblement en quelque sorte. C’est vrai, je n’ai nullement besoin d’acheter des préservatifs ni un thermomètre vaginal, en cas de panne de grossesse, à la pulpeuse pharmacienne de mon quartier que je garde en réserve. Ouf!

La noble et jeune dame veut être, et non pas paraître seulement, vierge le jour de son mariage. Donc: pas de coït intégral avant que l’heureux élu ne lui ait enfilé la fameuse bague au doigt. Un diamant ou une émeraude d’une valeur inestimable, sûrement!

J’explicite:

Quand nos violons commencent à se désaccorder, nous nous embrassons illico presto. Langoureusement. Puis, vu que le sang est attiré par la chair, nous nous caressons bestialement et, tout excité mais craignant recevoir une grosse claque de sa part, je ne la pénètre que superficiellement... abandonnant ainsi le plus prometteur de moi-même aux portes du néant. Après son dernier petit hurlement ou miaulement de satisfaction, bien entendu. Courtoisie oblige!

C’est sans doute pour cela, penserait certainement un psychanalyste, qu’il m’arrive parfois de marmonner en rentrant chez mon, surtout après de sulfureux ébats:

- Elle est vraiment chouette la chatte de mon cœur.

Et de ruminer:

J’aurais dû m’inscrire aux beaux-arts et non pas à cette foutue école d’architecture. Afin, afin... quelle faim! Afin de la peindre allongée toute nue sur un drap telle l’odalisque du Père Jules.

Du professeur Jules Joseph Lefebvre, en clair...

jules-joseph-lefebvre-odalisque.jpg

L'Odalisque de Jules Lefebvre, un coup de maître plus photographique qu'une photo...

Lien permanent 5 commentaires

Commentaires

  • C'est quoi un raciste? C'est quelqu'un qui a horreur des portes ouvertes.

    Et un antiraciste? Quelqu'un qui oublie souvent de fermer sa porte d'entrée.

  • Un ami Congolais m'a dit un jour:

    - Ose dire nègre ou négresse! Ne joue pas au blanc qui a peur de tomber dans la marmite!

  • Bonsoir Camarade M. Hank Vogel

    Je pense que le Racisme touche les populations vulnérables donc vivant dans l extrême pauvreté. Néanmoins il n y a pas de racisme anti-suisse (sauf pour ceux qui veulent diviser la société suisse et la traiter de tous les maux imaginables et in-imaginables" . Les Suisses sont considérés des citoyens riches car ils bossent beaucoup!

    Par contre les étrangers en Suisse, légaux ou non légaux sont certainement moins riches (bossent-ils moins bien, c est possible...) donc ils sont sujets à une discrimination raciale, Dieu Merci ce n est pas encore très flagrant en Suisse et au moins pas comme ça se passe aux USA par exemple.

    Beaucoup de personnes qui vivent dans une extrême pauvreté sont également souvent victimes de discrimination fondée sur la naissance, la propriété, l’origine nationale ou sociale, la race, la couleur et la religion. La pauvreté est à la fois une cause et une conséquence des violations des droits de l’homme. En 2001, voici ce que la Conférence mondiale contre le racisme qui s’est tenue à Durban a dit:" La pauvreté, le sous-développement, la marginalisation, l’exclusion sociale et les inégalités économiques sont étroitement liés au racisme et contribuent à la persistance des attitudes et des pratiques racistes qui, à leur tour, génèrent plus de pauvreté" sic....

    Bien à Vous et Bonne nuit Camarade!
    Charles 05

  • Bonsoir Camarade M. Hank Vogel

    Je pense que le Racisme touche les populations vulnérables donc vivant dans l extrême pauvreté. Néanmoins il n y a pas de racisme anti-suisse (sauf pour ceux qui veulent diviser la société suisse et la traiter de tous les maux imaginables et in-imaginables" . Les Suisses sont considérés des citoyens riches car ils bossent beaucoup!

    Par contre les étrangers en Suisse, légaux ou non légaux sont certainement moins riches (bossent-ils moins bien, c est possible...) donc ils sont sujets à une discrimination raciale, Dieu Merci ce n est pas encore très flagrant en Suisse et au moins pas comme ça se passe aux USA par exemple.

    Beaucoup de personnes qui vivent dans une extrême pauvreté sont également souvent victimes de discrimination fondée sur la naissance, la propriété, l’origine nationale ou sociale, la race, la couleur et la religion. La pauvreté est à la fois une cause et une conséquence des violations des droits de l’homme. En 2001, voici ce que la Conférence mondiale contre le racisme qui s’est tenue à Durban a dit:" La pauvreté, le sous-développement, la marginalisation, l’exclusion sociale et les inégalités économiques sont étroitement liés au racisme et contribuent à la persistance des attitudes et des pratiques racistes qui, à leur tour, génèrent plus de pauvreté" sic....

    Bien à Vous et Bonne nuit Camarade!
    Charles 05

  • Enfant, j'ai souvent joué (dû jouer) en cachette avec ma petite amie arabe. Et j'ai souvent demandé à mes parents pourquoi notre bonne nubienne ne mangeait pas avec nous à table...

    Je ne me souviens pas de leurs réponses, hélas!

    A vingt ans, après une longue promenade à Louxor, épuisé, je me suis assis au bord d'un trottoir. Et, aussitôt, un vieil Egyptien s'est approché de moi et m'a dit:

    - Ce n'est pas beau d'être assis là comme un Arabe. Un Européen ne fait jamais ça.

    En somme, tout n'est qu'une question d'une suite d'images, d'un film dans notre tête... Plus paraître que d'être.

    Très bonne journée, cher Charles 05.

Les commentaires sont fermés.