Un salaud de bonne moralité (23, à suivre)

Imprimer

Un salaud de bonne moralité, Hank Vogel.jpgAprès ses oui, ses non et ses encore agaçants, qui ne servent pour ainsi dire strictement à rien, car quand la flamme est là le feu brûle à merveille pas besoin donc de chercher à le raviver, mes piètres gestes de séducteur amateur et la maigre récompense finale, je demande à Ivy allias Yvette:

- Ça était? Pas un peu douloureux pour la première fois?

- Je n’ai rien senti, me répond-t-elle avec fierté.

- Rien du tout?

- Un petit chatouillement peut-être. Tout au plus.

- Es-tu certaine?

- Pourquoi mentirais-je?

- En principe... en principe...

- Je me suis peut-être dévirginisée un jour en me lavant.

- Ou ton hymen n’a jamais existé...

- Combien de filles as-tu déflorées jusqu’à maintenant?

- Je n’en sais rien. Je ne suis ni Madame Gynéco ni Sœur Confesse.

- Comment ça?

- Les bonnes femmes sont en principe très muettes avec les mecs sur ce sujet...

- En principe, en principe! Tu n’as que ce mot à la bouche. Tu me fais vraiment penser à la lune. Oui, à la lune, l’astre qui ment. Eh oui!

- Explique!

- Lorsqu’ elle forme un C, on croit qu’elle croît mais elle décroît... Tu es pareil à elle...

- Et toi, tu me fais songer à sa face cachée.

- Explique aussi!

- Combien de passeports possèdes-tu?

- Je ne vois pas où tu veux en venir.

- Quatre, trois, deux, un seul ou aucun comme moi?...

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.