Un salaud de bonne moralité (5, à suivre)

Imprimer

Un salaud de bonne moralité, Hank Vogel.jpg- Blasphème! s’écrie l’abbé du quartier.

- Il insulte, il critique par désespoir, temporise le réformateur. Peut-on revenir à ces mais avant qu’ils ne se transforment bêtement en des oui c’est vrai je n’y avais pas pensé?... Qui cherches-tu à protéger, mon garçon? Ou... ou...

- Ou?

- A dévoiler de si horrible... Mon collègue apostolique et moi, nous n’avons rien à nous reprocher. Strictement rien à cacher... Malgré nos toutes petites différences philosophiques, nous luttons souvent la main dans la main pour les mêmes bonnes causes. Si nous sommes ici, aujourd’hui, c’est tout simplement pour t’aider à mieux te... à mieux gérer tes affaires. Tu as deux bons chemins devant toi, s’il te plaît, ne choisis pas un troisième qui risque de te mener nulle part voire droit dans le mur. Pour l’amour du Ciel! Et... et...

- Et?

- Et par la suite, poursuit le catho, tu auras droit à un beau passeport et un bon travail.

- En somme, dis-je caustiquement, le sourire aux lèvres, les marchands du temple persistent et signent.

Outrés, les deux hommes du Bon Dieu se lèvent d’un bond et prennent la fuite.

Ma mère éclate en sanglots.

Mon père me foudroie du regard et me crache au visage:

- Tu gâches toujours tout, tu es le diable en personne...

Lien permanent 2 commentaires

Commentaires

  • Bien le bonjour Cher Hank ,e Vous remercie
    Malheureusement mon ordi disjoncte complètement et l'informaticien craint trop de sortir
    Le titre actuel sied à merveille à la situation actuelle
    Un salaud dite Vous mais y'en a à la pelle/rire
    Bon c'est la semaine Sainte qui s'annonce ne soyons pas trop méchants!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    On va finir par ressembler à des fruits confits avec ce confinement
    Très belle journée et bon dimanche pour Vous cher Hank

  • Heureux de vous lire! Vous et l'ami Charles, vous êtes les étoiles les plus lumineuses de mon firmament.

    Prenez soin de vous, j'ai encore besoin de vous. Égoïstement mais sûrement!

    Ici, à Saint-Pète, on annonce le confinement à coups de trompette. J'aime ça, ça m'inspire.

    Bon samedi, chère Lovejoie.

Les commentaires sont fermés.