Un salaud de bonne moralité (3, à suivre)

Imprimer

Un salaud de bonne moralité, Hank Vogel.jpg- Et les homos, pédés et gouines, ont-ils enfin le droit de se marier sous vos lumineuses chapelles? je m’adresse aux deux ministres de Dieu.

Choqué, soit par mes mots indignes soit par ma question, le pasteur me répond:

- Pourquoi faut-il que de nos jours le sexe soit mêlé à toutes les conversations? Le mariage est institution sociale et sacrée qui ne méritent pas la moindre critique, ni le moindre doute d’ailleurs. L’homme et la femme...

- Ont-ils enfin le droit de se marier sous vos lumineuses chapelles? je répète agressivement. Oui ou non?

- Pourquoi insistes-tu autant et avec une telle violence, Agostino? intervient aussitôt mon père tout inquiet. Serais-tu... aurais-tu...

- Non Papa, je n’ai pas du tout changé de camp et je ne suis pas de la jaquette, je le rassure. J’aime trop les putes et les femelles en chaleur pour basculer dans cet univers-là. Mais... mais...

- Mais? bêlent simultanément les soi-disant amis de la famille...

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.