Coronavirus: nouvelles de Pouchkine (Saint-Pétersbourg)

Imprimer

Plus exactement: Inkeri, un quartier tranquille aux allures finlandaises.

Depuis ma fenêtre: pas un avion, pas un taxi, pas un chat... ou presque. L'air est pur, voire parfait, et je peux enfin respirer à pleins poumons depuis mon balcon.

Au-delà de notre pâté de maisons, clôturé et protégé jour et nuit par un gardien, tous les magasins, à part ceux d'alimentation, les pharmacies et les banques, sont fermés.

Les Russes parlent peu mais savent s'organiser. Lentement mais sûrement. J'espère!

Et, contrairement à bien des peuples, ils sont très courageux et sincèrement bénévoles.

Pouchkine - Inkeri.png

Lien permanent 9 commentaires

Commentaires

  • Bien le bonsoir Cher Hank.je Vous remercie Hé oui que voulez Vous, chassez le naturel
    et il suffit d'une pandémie pour que tous les esprit se réveillent pour voler au secours des plus âgès
    Vous êtes aussi invités à ne plus sortir dirait on alors bienvenue dans le club
    Toute belle fin de semaine pour Vous Cher Hank et de beaux rêves agapes et plus si affinités /rire

  • D'habitude, ma femme et moi, nous ne sortons que pour les courses. Un Africain (edelweiss) comme moi qui n'aime pas le froid et déteste travailler. Non, ce n'est pas un cliché comme prétendraient certains blancs-becs, c'est la pure vérité.

    Très bonne nuit, chère Lovejoie.

  • Un exemple à suivre peut-être!

    Mon père est mort à 94 ans, presque frais comme une rose. Ou comme une tulipe, dirait un grand philosophe-mathématicien dans le firmament.

    Il mangeait tous les jours: un kiwi, une orange, une banane, un concombre, une courgette, un yaourt et du chocolat.

    De la viande: une fois par semaine, chez moi ou au restaurant avec ma chère épouse et moi. Tous les vendredis à midi depuis qu'il était veuf (18 ans).

    Il lisait et méditait tous les soirs. Lao Tseu, Omar Khayyam et Krishnamurti étaient ses penseurs préférés.

    Bonne nuit ou bon matin, chère Lovejoie.

  • Bonsoir ou Bonjour M. Hank Vogel!

    Content de vous lire avec tout mon respect et toute ma solidarité avec vous Cher Camarde ( mais qui suis-je sauf un citoyen lambda) ,

    Bien à vous.
    Charles 05

  • Vous et Madame Lovejoie, vous êtes mes meilleurs amis sur Internet.

    Souvent, je me demande vous concernant: Est-il Africain ou Européen? Car votre courtoisie me semble venir d'une noble et lointaine civilisation.

    Ne pas connaître la vraie identité de quelqu'un n'est pas forcément une mauvaise chose. Cela permet peut-être au mauvais flic de plus vite le condamner mais au bon poète d'aussitôt le défendre.

    Bonne journée, camarade Charles 05.

  • Cher Camarade M. Hank Vogel,
    Merci pour votre gentil mot.

    Le problème du mauvais flic qui condamne les autres "anonymes ou plutôt pas à son goût" est que lui-même n est pas un exemple à suivre, surtout pas.! Cet auto-nommé flic se moque du voisin un petit peu bossu sans vouloir regarder sa propre bosse de chameau. Et s il la voit, il tomberait de honte en voyant la sienne si la honte ferait encore partie de sa foi (proverbe africain, tibétain ou libanais...?,je ne sais pas :) ) .

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Pendant que le Grand blond au visage zinzolin joue au caïd en jouissant devant un mur inutile, les "passent partout" voire les "moins que rien" sèment la terreur.

    Ne se Trompe-t-il pas à tous les coups, ce gars-là?

  • Cadeau à Vous M. Hank Vogel, c est vous qui m avez "filé" l idée de mettre ces 2 liens ci dessous avec un peu de musique tout en reconnaissant votre super CV dans ce domaine ( ancien directeur de l Ecole du Cinéma à Genève 2003 à 2013, Médaille d or du Rayonnement culturel La Rennaissance Française et Lauréat de l Académie des jeux Floraux)....source depuis votre blog ...

    ça fait du bien...

    https://www.youtube.com/watch?v=8UsdFo6geb8

    https://www.youtube.com/watch?v=Qsd40iG18e0

    Bien à Vous.
    Charles 05

  • Vous feriez un excellent inspecteur de police ou un très bon psychanalyste!

    Car en écrivant le Grand blond j'ai aussitôt pensé au Grand blond à la chaussure noire. Et failli ajouter aux chaussettes noires pleines de sang. Mais automatiquement je me suis censuré.

    Comme quoi, nous somme parfois pire que la censure.

    Bien à vous, l'ami Charles!

Les commentaires sont fermés.