Pondichéry un jour d'automne (15, à suivre)

Imprimer

Pondichéry un jour d'automne, Hank Vogel.jpgD’habitude, quand on frappe ou que l’on sonne à ma porte, je m’attends toujours à une surprise. Forcément bonne ou mauvaise.

Au mieux: l’apparition d’un ange.

Au pire: la visite d’un banquier, depuis que je suis riche.

Avant, dans la pauvreté, c’était le pointage d’un couple de gendarmes suite aux réclamations systématiques d’un voisin jaloux soi-disant allergique aux gémissements de mes copines.

Mais aujourd’hui, dans l’état bizarre dans lequel je me trouve, je n’espère découvrir que la face cachée de moi-même.

J’ouvre, politesse oblige!

- Pourquoi ici et pas ailleurs, cher Monsieur El? me demande à ma plus grande stupéfaction un Tamoul plus noir qu’un Africain, un micro à la main.

- A cause d’une petite rousse perdue au milieu de nulle part, je lui réponds.

- Je ne vous suis pas.

- Moi non plus.

- Je suis journaliste, je travaille pour une radio locale...

- Votre sennheiser sans fil, c’est pour bluffer uniquement?

- Vous vous y connaissez?

- Un peu.

- Non... je ne l’ai pas encore enclenché.

- C’est ce que je pensais.

- M... nous venons de la part de Krishna...

- J’étais preneur de son dans ma triste jeunesse, occasionnellement. Où est votre chef op?

- Il nous attend à l’abri du vent et des curieux.

- Allons donc le rejoindre!...

Lien permanent 6 commentaires

Commentaires

  • Bien le bonjour Cher Hank, je Vous remercie
    Je ne sais pas si c'est un coup des Russes mais c'est un vrai parcours du combattant /rire
    Enfin on y est et les saltimbanques ont de l'imagination
    Ils ont inventé l'ethno verte alors a quand l'ethno du cerveau humain car à ce niveau cela draille comme jamais
    On est soulagé face à la réalité les saltimbanques ont viré de bord ,les belles promesses se sont envolées comm d'habitude une fois les élections terminée
    tu ne mentiras point ,bel exemple /rire
    Joyeux jeudi pour Vous Cher Hank
    EP je rigole mais j'ai le cœur qui péclote dur alors je profite des moments que le ciel veut bien encore m'accorder pour me moquer de ce monde !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • La liberté d'expression n'existe nulle part. Même en Suisse, pays qui se veut neutre et exemplaire démocratiquement, elle est bafouée. Les défenseurs de la justice, la vraie, ont-ils tous perdu la tête?

    Se moquer de ce monde tordu, c'est encore agir avec trop d'élégance envers lui.

    Bonne journée, chère Lovejoie.

  • "Se moquer de ce monde tordu, c'est encore agir avec trop d'élégance envers lui."
    Vous ne serez pas surpris d'apprendre que je ne partage pas votre point de vue.
    Le monde n'a pas d'existence propre, il n'est que le reflet de nos projections. Nous fabriquons chacun notre monde en permanence. Vous pouvez le voir comme tordu ou comme magique mais le seul moyen de le changer c'est de se changer soi-même.
    Du moins c'est comme ça que je vois les choses.
    Je vous lis pourtant avec beaucoup de plaisir et vous remercie pour vos contributions, même si elles sont destinées à des tordus.

  • Le contraire n'aurait fortement étonné! Bien que j'ai écrit de ce monde tordu en non pas du monde.
    Alors selon vous: vive la guerre, la misère et les millions de sans-abris?

    Merci tout de même de me lire.

  • Bien le bonjour Cher Hank je Vous remercie Heureusement on peut encore se tordre de rire face à tous ceux exigeant de notre part ,de la culpabilité
    Ne dit on pas qu'on reproche à l'autre ce qu'on aime pas chez soi ? !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Ceux refusant Internet et tous cette bigophonneries/bigots ne font ils pas eux mêmes partie intégrante de la biodiversité ?
    Et de la plus intelligente qui soit /rire
    Super belle fin de semaine pour Vous Cher Hank

  • Sommes-nous tous de mauvais comédiens, à cheval entre la farce et le drame, rêvant de gloire et d'éternité? Que de monstres sacrés ont dépéri dans le déshonneur et dans l'indifférence la plus totale!

    Rien ne vaut donc une minute de fou rire entre amis.

    Belle journée, chère Lovejoie.

    P.S. Hier, on m'a conduit d'urgence à l'hôpital à cause d'une phlébite. Je fus stupéfait de la rapidité des secours et de la gentillesse des médecins russes. Heureusement, j'ai pu rentrer le soir même à la maison.

Les commentaires sont fermés.