L'escalier de Talpiot (48, à suivre)

Imprimer

Hank Vogel, L'escalier de Talpiot.jpgEt voilà qu’ une autre réalité se présente à moi.

Je suis allongé sur un lit d’hôpital, le crâne bandé. A ma droite: un inspecteur et une inspectrice de police. A ma gauche: un médecin, une infirmière et un prêtre. Assis sur des tabourets métalliques. Ils parlent entre eux. Dans une langue qui m’est totalement inconnue. J’ai l’impression qu’ils pensent que j’ai perdu sérieusement connaissance, que je suis terriblement ailleurs. Non loin de la conciergerie de Saint Pierre. Oui, ils pensent cela, ou plus au moins cela, mais ils se trompent tous, les babouins! Car je suis là et bien là. Sain de pied en cap. De corps et d’esprit. La blessure sur mon ciboulot n’est qu’un leurre madonique.

Soudainement, le prêtre se lève et demande au médecin en anglais, avec énervement:

- Vous ne pouvez pas l’achever avec une piqure, ce fauteur de troubles? Pour qu’on en finisse...

- Vous vous égarez, mon père, lui répond l’adepte d’Hippocrate. Même si c’est le pire des assassins, nous devons être patients et tout faire pour qu’il vive. Et pourquoi mettrais-je fin à ses jours? Pour sauvegarder vos croyances personnelles ou papales?...

- Dans son état comateux, il a confirmé, à plusieurs reprises, que Marie-Madeleine était l’épouse de notre Seigneur Jésus-Christ. Venant de la part d’un archéologue, c’est grave, très grave... C’est un blasphème impardonnable!

L’inspectrice intervient:

- Blasphème ou pas, nous, on s’en fout de tout ça. Ce qui nous intéresse...

L’inspecteur reprend le flambeau:

- Pourquoi on l’a trouvé les bras croisés, ensanglanté et inconscient sur la soi-disant tombe de Jésus?

L’infirmière réagit à son tour:...

Lien permanent 3 commentaires

Commentaires

  • Bien le bonsoir Cher Monsieur Vogel concernant la dernière phrase le héros a peut-être été victime d'un exorcisme !!!!
    Très belle fin de mercredi pour Vous Cher Monsieur

  • Non. L'infirmière a le mérite de ne jamais ou quasi jamais figurer sur la liste des médecins bavards et leurs complices...

    Belle soirée, chère Lovejoie.

  • je vous remercie Cher Monsieur Vogel vous faite bien d'ajouter quasi jamais cependant je pensais plutôt au prêtre
    En Suisse quand on voit le foutoir actuel beaucoup devraient subir un désenvoutement car tellement vampirisés par leurs propres théories qu'ils font figure de fantoches
    A moins que ce soit pour tester la mémoire de l'électorat qui lui au contraire de nombreux politiciens n'a pas de soucis à se faire en tous pas à ce niveau
    Bonne soirée également pour Vous Cher Monsieur

Les commentaires sont fermés.