Les pommes et l'arbalète (14, à suivre)

Imprimer

Les pommes et l'arbalète de Hank Vogel.jpg- Je sais que depuis la création ou la mise en route du taux d’intérêt négatif dans nos bleds, vous n’aimez plus ces palaces à combines et leurs chasseurs.

- Eh bien, mon cher Guglielmo, je vais vous surprendre. En vérité, je n’ai jamais aimé les banquiers. Pour deux raisons bien précises. La première, parce que leur philosophie est anti-chrétienne donc contraire à la mienne. Car, pour moi, un vrai chrétien donne ou prête sans la moindre récompense en retour. La deuxième, parce qu’on peut devenir milliardaire sans devoir passer par cette bande d'éternels endimanchés. Ma fortune, je l’ai faite à la sueur de mon front et non pas en pianotant sur le clavier de mon ordinateur...

- Et, aussi, grâce aux compétences de vos affables employés, ajoute Roby. Comme Gugus, par exemple.

- Gugus? C’est qui ce con?

- C’est moi, monsieur Vogelstein.

- Mais qui donc vous a attribué un pareil sobriquet? me demande-t-il avec une mine faussement navrée.

- L’autre con, dit Roby.

Dix secondes de mutisme général. Seigneur! Que cela peut paraître parfois terriblement long et déstabilisant!

Subitement le diable reprend du galon ou, pour être plus précis, les retrouve après sa pause inhabituelle dans les sphères biscornues du mal et du mal et déclare par le truchement de la voix de mon mandarin:

- L’homme n’est ni blanc ni noir. Il est gris. Gris comme la poussière qui se balade sous mon lit quand ma femme de ménage se balade ailleurs... Vous me suivez?...

Lien permanent 3 commentaires

Commentaires

  • Il est vrai Cher Monsieur Vogel que le temps n'est pas le même pour tout le monde
    Rendez vous compte du nombre de femmes de ménage qu'il faudrait pour nettoyer ce monde qui ressemble à une vaste ménagerie dont toutes les ports sont ouvertes
    Je suis certaine que si Saint Saens pouvait ausculter ce COP 21 et tous ces acteurs lui donnerait l'idée d'écrire un deuxième Carnaval des animaux
    Vous dites il faut toujours donner sans rien attendre en retour et c'est vrai mais on en connait beaucoup qui 9 mois plus tard et sans le vouloir ont reçu un cadeau en retour /rire
    Très belle et douce soirée pour Vpus Cher Monsieur

  • Très belle soirée à vous, chère Lovejoie.

  • Je vous remercie Cher Monsieur Vogel et vous souhaite une très belle fin de journée

Les commentaires sont fermés.