Un fabricant d'histoires (5, à suivre)

Imprimer

 Changement de café. Là les tables sont plus discrètes. Mais les êtres plus bizarres. Qu’est-ce qui me fait dire ça? Leurs regards probablement. Ou leurs démarches. Ou leurs habits. Trop colorés. Trop chargés d’artifices. Artifices? Encore une question de ma concierge. Toujours elle! Qu’est-ce qu’elle vient foutre dans ma tête? En ce début de mois. De décembre. Décembre, décembre, ramassis de joies enfantines et de tristesses morbides. La famille se retrouve comme elle peut. Unie ou toute déchiquetée. Que vais-je inventer aujourd’hui? Une histoire qui tient debout? Qui dit debout dit  déjà vue. Malheureusement. À moins que... Je rentre chez moi. Minuit. Je me déshabille. Je me glisse dans mon lit. Je contemple le plafond. Blanc. Parfait. Ou plutôt pur. Ou mieux encore immaculé. La vie est un somnifère. Pourquoi cette phrase me vient-elle à l’esprit? Question de  sommeil? Je n’en sais rien. Je suis mal dans ma peau. Mal dans mon esprit. Je ferme les yeux et je m’endors.

 Où suis-je? Forcément dans le monde du rêve. La question en est la preuve. Car je sais que je me suis endormi et je doute que je vais me réveiller. Est-ce bien pensé?...

Lien permanent 5 commentaires

Commentaires

  • Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel
    si vous savez comme j'ai éclaté de rire en lisant la phrase visant la concierge
    Quand a la dernière phrase pincez vous pour voir si vous êtes vivant ou mort dirait le Dalai lama ce à quoi j'ajoute et si la douleur se fait sentir sachez que c'est la dernière manière pour vous prouvez que vous n'êtes pas encore robotisé à 200 pour 100 et que le troupeau des ânes gagnera un animal ce qui fera un mouton en moins
    Magnifique journée pour Vous Cher Monsieur

  • Magnifique journée à vous, très chère Lovejoie.

    ... dans ce désert helvétique où la corruption est ou était à l'ordre du jour de nos chers parlementaires comme s'il s'agissait d'un virus nouveau, tombé par hasard du ciel, pas du tout dangereux pour l'instant.

    Il n'y a pas le feu au lac: devise purement helvétique.

  • Merci Cher Monsieur Vogel
    De fait on dénonce un fait existant depuis la nuit des temps
    D'ailleurs si les rétroviseurs ont été inventés c'était pour empécher le conducteur de se tordre le cou en détournant ses regards alors qu'il murmurait des mots doux à sa passagère...
    La lune elle-même est un astre dévolu à la corruption car infidèle par nature ,elle ne tient en place que deux ou trois jours dans un signe
    Le ciel lui même adore ce petit jeu,il fait régner le soleil pour aider les blés à mûrir pour ensuite donner l'ordre à la grêle de tout saccager et ça rime en plus /rire
    Très belle soirée pour Vous Cher Monsieur

  • Que peut venir faire une concierge dans le tête d'un monsieur que l'on ne connaît pas?
    Forcément de quoi rire?

    "Prenez garde de ne mépriser aucun de ces petits"!

    Un jour il y eut un meurtre.
    Puis une mise en scène, un mensonge.

    La police s'en mêla.

    Non, assura la concierge, on vous a menti les choses ne se passèrent pas comme on vous a dit:
    j'étais là, je veillais.

    En effet seule en sa loge vaillante veillant bon an mal an... la concierge le soir en question était à son poste à son travail de gardienne d'immeuble.

  • P.S. En mon commentaire non encore publié de ce 04.06.2015 j'hésitai à signer de mon nom parce que connaissant une tendance de toujours d'un lectorat comme d'un autre à relier à tort ou à raison de préférence sans infos précises, réelles, entre ceci ou cela... mes lignes ne mettant en scène aucune personne de ma connaissance étant simple improvisation sur la parole évangélique nous invitant à ne "mépriser aucun de ces petits"!

    Vu les rires que suscitent en vous une phrase visant une concierge je situai la mienne en une loge d'autrefois car les concierges d'aujourd'hui ne sont plus les mêmes.

    L'aspect "pipelettes" aujourd'hui, avec thèmes habituels y rattachés, à chercher non plus côté gardiennages d'immeubles que médias, je précise, médias ceux dits "PEOPEL¨!

Les commentaires sont fermés.