Mes rêves sur mon front (36, à suivre)

Imprimer

96
 Le fanatisme rend l’homme ridicule et le plonge souvent dans un état de servilité, mortellement imprévisible.

97
 Le passé et le présent ne cessent de se rencontrer pour parler de l’avenir.

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.