Mes rêves sur mon front (32, à suivre)

Imprimer

86
 Si on décidait d’éliminer toute personne souffrant d’une maladie imaginaire comme on abat un cheval de course à peine estropié, beaucoup de médecins seraient obligés de s’inscrire au chômage.

87
  Les guerres sont des spectacles abominables qui traumatisent et tuent une bonne partie de leurs spectateurs, des spectacles minables largement subventionnés par les états.

Lien permanent 2 commentaires

Commentaires

  • Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel
    86) et rendez vous compte de l'hécatombe qui suivrait dans les rangs de certains politiciens vrais Bobos qui voyant un animal souffrir iront jusqu'à pénaliser le monde des agriculteurs
    Très bon début de semaine pour Vous monsieur

  • Très bon lundi à vous, très chère Madame.

Les commentaires sont fermés.