L'indomptable merdier (7, à suivre)

Imprimer

9
 Où voulez-vous en venir avec vos sales critiques? s’exclamerait la pauvre gardienne des cellules conservatrices de mon cerveau. Et, je hurlerais: Attendez, attendez!   Pour élever une nouvelle bâtisse à la place d’une vieille citadelle, il faut que le terrain  soit débarrassé de tout objet en ruine inutile et encombrant... Si je détruis aujourd’hui, c’est pour mieux construire demain. Alors, laissez-moi le temps de faire mon travail de réflexion correctement. C’est-à-dire petit à petit, avec méditation.

 Les portes du paradis s’ouvrent silencieusement, en douceur. Celles de l’enfer, bruyamment, avec éclat... à suivre      

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.