L'indomptable merdier (8, fin)

Imprimer

10
 ... Puisque vous insistez, à cause de votre éducation basée sur le rendement et la compétition, cette obsession nommée croissance, je vais vous révéler la règle fondamentale, selon moi bien entendu une fois de plus,  afin que notre vie sociale aille dans le bon sens.

 La règle est celle-ci: Soyons plus simples que la simplicité et tout deviendra simple. Choisissons la voie qui nous conduit gentiment vers l’unique et non pas celle qui nous aspire brutalement vers le multiple. C’est-à-dire: une femme et  non deux. Une maison et non trois. Une voiture et non quatre. Un stylo et non dix. Une pièce d’or et non mille... Et pour les Suisses qui voteront le 28 septembre 2014: la caisse unique (ou publique) et non l’injustice sociale.

 Mais voilà! Nous vivons dans cet indomptable merdier où règne en maître absolu la peur de l’inconnu, d’un lendemain sans fromage ni chocolat, engendrée par le vomissement intellectuel des fourbes et des faux prophètes de la planète, et où seule l’image du père Noël nous gonfle encore les yeux de bonheur.

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.