Mariage, homosexualité et polygamie

Imprimer

"Ce que je fais de mon corps et de mon âme ne regarde que moi car je n'appartiens à aucune nation et à aucune religion. Je suis un enfant, un produit de la terre, cette perle si proche du ciel. Mais les sorciers du village m'empêchent de grandir."

Ou autrement voir la vidéo...

 

Lien permanent 2 commentaires

Commentaires

  • bien le bonsoir Cher Monsieur Hank
    Très jolie présentation ,style Pampa!
    Et comme vous dite si bien notre corps nous appartient et il ne tient qu'à nous de nous en occuper,on est d'ailleurs jamais si bien servi que par soi ,n'est-il point vrai? rire
    Quand au cocufiage certains partis dont beaucoup de membres ont compris l'importance du mot collectif et à défaut de tromper époux ou épouses ils ont saisi l'aubaine qui se présentait à eux ,c'est le peuple désormais qui est cocu!Il faut du rendement et cocufier son mari ou sa femme n'est jamais rentable
    Comme dirait Lamoureux Vous savez mon bon Monsieur il exista un mot depuis longtemps désuet ,qu'on peine même à trouver dans le dictionnaire,c'est le mot honnêteté !
    Sur que si une gamme de produits de beauté nommée* malhonnêteté* était lancée ,elle aurait un succés comme jamais depuis les premiers produits Nivéa mis en vente déjà du temps de nos grands-parents
    Je me permets de vous donner un livre à lire non pas dans l'urgence car on en aura de plus en plus du même style n'en doutons point surtout pour se sentir moins coupables de désobéir aux chères tête blondes en culottes courtes et qui politiquement parlant n'en ratent pas une pour mieux rentabiliser cette énergie dont ils aiment tirer profit à coups de vampirisme,la naiveté du peuple
    Ecrit par Jean de Kervasdoué aux éditions Robert Laffon,ils ont tous perdu la raison ,ce qui confirme ce que beaucoup pensaient déjà et avec raison
    Très bon week'end pour Vous Monsieur

  • Bon weekend à vous aussi, chère Madame.

    Que la fraîcheur du matin et le soleil de midi soient encore parmi nos amis les plus fidèles.

Les commentaires sont fermés.