Un vide trop plein (6, à suivre)

Imprimer

7
 - Vous aimez les enfants? je demande à Genève.

 - J’aimerais en avoir, me répond-t-elle.

 - Pourquoi ne vous êtes-vous jamais mariée?

 - Parce que je n’ai jamais trouvé chaussure à mon pied.

 Il est vrai, pour que tout aille bien il faut que ça marche!

8
 25 octobre 1989. L’automne a été magnifique cette année. Il l’est encore. Les feuilles or et cuivre donnent à la nature une allure d’irréalité. C’est si rare. C’est si plaisant. J’adore les parcs en cette saison. L’apparition d’une fée n’est pas à exclure. Et Roméo et Juliette planent au-dessus des rares nuages. Face à ce grandiose spectacle naturel , il n’y a qu’une seule chose à faire: ne rien faire, se taire et avaler la vie.

9
 Une idée met un frein à une autre idée, plus ancienne, et le voyage devient plus difficile. Être libre, vivre librement, ne serait-ce pas finalement mourir et renaître seconde après seconde?

10
 Genève, que souhait-elle? Ma mort ou ma résurrection?

11
 On colle une étiquette avec un simple coup de langue. Mais on la décolle avec des grincements de dents... à suivre

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.