Journal d'un singe (5, à suivre)

Imprimer

17
 Chercher à convaincre, c’est chercher à tout prix à introduire une sucette dans la bouche de son ou de ses interlocuteurs.

18
 Communiquer, c’est jouer à cache-cache avec des idées mille fois pensées.

19
 Communier: on a cessé de jouer... Les coeurs palpitent et les cervelles fonctionnent au ralenti.

 20
 Le singe sait rire et pleurer. Mais il ne sait pas chanter. Vraiment?

21
 Celui qui prend la vie trop au sérieux sera déçu le jour de sa mort... quand il verra qu’au paradis, il n’y a pas de portes d’entrée, ni de portes de sortie. Le contraire m’étonnerait... à suivre

Lien permanent 1 commentaire

Commentaires

  • Bien le bonjour Cher Monsieur Vogel ,votre blog est une ressource pour l'esprit .En effet on imagine facilement des singes entrain de papoter entre eux sans se chercher querelles éternelles comme de nombreux humains de plus en plus dépourvus de toute envie de fraterniser même avec des gens sales et les mêmes qui hypocritement comme avant chaque fêtes de fin d'année ou autres n'hésitent pas à utiliser le mot amour,solidarité
    Quand à maman singe elle au moins ne court pas dès l'aube à la recherche de crèches pour y laisser son enfant être éduqué par d'autres
    Oui je sais il y a le monde du travail organisé par les ultraféministes ce qui n'existe pas chez les primates forts bien organisés qui ne rejettent pas leurs anciens dans des EMS
    Quand au paragraphe 21 a lui seul il reflète bien la réalité terrestre,certains passent leur temps à se disputer tandis que la porte s'ouvrant de plus en plus dès 60 ans ,elle leur claque au nez juste au moment ou cela devenait intéressant .Enorme différence entre l'animal et l'humain
    Parcontre G.Simenon encore vivant trouverait indices pour écrire une suite à son roman Un singe en Hiver rien qu'en parcourant les blogs
    toute belle fin de journée pour Vous Monsieur

Les commentaires sont fermés.