Sotchi: la vitrine d’une certaine Russie

Imprimer

  Sotchi, c’est surtout le reflet des deux plus grandes villes de la Russie, Moscou et Saint-Pétersbourg. Deux villes impériales. Deux villes chargées d’un passé à la fois glorieux et terrible. Où les passions et les révoltes n’ont jamais cessé de s’affronter. C’est la Russie de hier et de demain. C’est la Russie du pouvoir, des affaires et des combines. Où dans chaque homme, ou presque, une canaille, un brigand sommeille.

 Mais celui, qui séjournera ailleurs que dans ces deux métropoles, en Sibérie par exemple, cette gigantesque région naturelle, le coeur et le poumon du plus grand pays de la planète, dont le peuple est quasi oublié du pouvoir central, verra que le Russe de la Russie profonde ne ressemble guère à ses frères des grandes cités. C’est un homme qui contemple les saisons avec une profonde sérénité. C’est un poète qui cultive ses fraises et ses pommes de terre, la plupart du temps non pas par nécessité mais par amour de la terre. Un poète discret et sensible,  qu’il soit homme ou femme, qui adore sa famille et ses amis et qui respecte l’étranger de passage, comme personne. 

Lien permanent 3 commentaires

Commentaires

  • C'est vrai, en Russie et dans tous les pays. Mais le pouvoir, les affaires et les combines ne sont hélas pas le seul apanage de la Russie. Toutes les classes dirigeantes sont combinardes à leurs seuls profits.

  • voilà un reportage qui fait prendre la réelle dimension du monde dans lequel nous vivons.Enfants nous avions parmi les intits frappeurs des gens moins brutaux qui avaient à cœur de nous enseigner la manière de lire la presse
    Lire les mots aller au delà de leur signification,démonter les phrases pour voir ce qui se cache derrière et surtout ne jamais se fier aux apparences ,les images surtout de nos jours avec les films streaming sont sources de nombreux buzz et donnent des ailes à qui sait bien les utiliser La différence entre hier et aujourd'hui cher Monsieur c'est qu'avant on avait le temps de frayer l'étranger même de le marier afin de conclure des affaires en or pour certains ,lesquels d'ailleurs sont toujours d'actualité puisque encore aujourd'hui restés dans nos cœurs on a plaisir à les évoquer
    Je pense aux Polonais Tchèques etc tous des pays de l'Est
    Autre temps autre mœurs,la vitesse empéche comme c'est trop souvent le cas pour de nombreux articles à lire d'aller au delà des apparence et chercher à comprendre en tout premier ce qui a amené l'étranger à vouloir vivre chez nous
    Avant c'était la guerre qui les y amenait aujourd'hui c'est souvent pas toujours heureusement le besoin de réaliser enfin un rêve secondaire aux belles paroles de flatteurs ,beaux parleurs qui leur ont dit,venez en Suisse vous y trouverez toujours du travail
    Avant la pauvreté était généralisée en Europe ,tous les étrangers étaient accueillis à bras ouverts aujourd'hui malheureusement les crises répétées et engendrées par l'UE elle même ,offrent matière à faire peur grâce aussi à Marine le Pen qui porte bien son nom tout le monde connait un penne de porte qui sert à la fermer ou l'ouvrir
    Quand à la Russie ceux critiquant Poutine sont les premiers à continuer leur envie de coloniser d'autres pays dont le nôtre et imitent à la perfection Chaplin dans leur rôle identique à celui réprouvé
    Les Russes dont vous parlez dans le dernier paragraphe confirment bien la phrase trop de tout tue même la cellule familiale .il suffit de voir en Suisse les nombreux grands parents qui depuis 15 ans sans relâche pour aboutir enfin à retrouver un semblant de fêtes entourés des leurs ont dû finasser ,trouver mille et uns petits trucs pour faire réaliser aux leurs qu'un conjoint décédé n'empêche pas le survivant d'être encore présent
    La bataille a été rude elle a porté ses fruits espérons pour ces gens dont il est question dans votre article qu'un jour ils ne connaissent pas cette tuerie morale
    Car oui ils ouvrent leur porte à l'Etranger mais les Bio machins et leurs combines pour s'introduire dans la vie de tous en prenant l'amitié pour couverture ne doit jamais faire oublier le génocide des Inuits secondaires à leur ingérance.
    Car priver les autres de leurs propres ressources en évoquant des peurs tirées de Soleil Vert ou d'un autre film à sensations est d'une irresponsabilité totale mais les Russes ont un avantage sur les Inuits l'Occident ils le connaissent depuis longtemps
    très bon dimanche pour Vous

  • Bon dimanche, chère Madame.

Les commentaires sont fermés.