Mâle dans sa peau (14, à suivre)

Imprimer

 Kiilliky entre.

 - Vous? dis-je.

 - Oui, moi, me répond-t-elle avec un sourire au bout des lèvres.

 Je me sens tout gêné. Je ne sais pas pourquoi. Probablement, le fait de me trouver  seul face à elle, dans une chambre d’hôtel où tout est possible, le meilleur comme le pire.

 - Vous nous quittez déjà? me demande-t-elle, me voyant fouiller dans mes affaires étalées sur le lit.

 - Non, je contrôle si tout est bien là, dis-je d’un air désinvolte, sans doute pour dissiper ma gêne.

 - Vous avez raison, la Finlande n’est plus ce qu’elle était, dit-elle.

 - Ce n’est pas ce que j'ai voulu dire... Au fait que voulez-vous?

 - J’ai un message pour vous.

 - Vous plaisantez?

 - Non, je ne plaisante jamais au travail...

 - Un message? Quel genre de message?

 - Téléphonique.

 - Mais j’ai un portable.

 - Votre portable était peut-être...

 - Impossible, il est toujours allumé.

 - Possible. Mais j’ai tout de même un message à vous transmettre.

 - De la part de qui?

 - D’un homme, il n’a pas voulu laisser son  nom. Il m’a juste demandé de vous dire qu’il vous attendra à onze heures précises au vanha hautausmaa.

 - Où ça?

 - Excusez-moi, au vieux cimetière qui se trouve non loin de la gare... Bonne journée!

 - Idem pour vous... à suivre

Lien permanent 1 commentaire

Commentaires

  • Cher Monsieur plus je lis vos textes plus je pense mais diable qu'on remette à l'ordre du jour les fameuses "maisons closes*
    Depuis que nombre de puritains ont décrété qu'il fallait supprimer le droit légitime qui dissocie le masculin du féminin c'est à dire le droit de draguer de la part de la gente masculine ,les détraqués ont surgi en quantités presque industrielles
    A trop de retenues et surtout de culpabilité c'est l'inverse qui se produit.Et pas seulement dans le domaine de la sexualité. Trop de morale tue l'envie même de changer et ce d'autant si c'est pour faire plaisir aux bien pensants qui eux par derrière font pire.Je pense a certains religieux catholiques pour citer l'exemple dénoncé par eux-mêmes
    Un humain frustré devient sadique et hystérique.Charcot l'avait bien compris en violant ses patientes.Qui de vierges devenues femme pouvaient enfin s'avancer par leurs propres moyens dans le futur de leur existence et prendre leur vie en mains sans dépendre de médicaments
    Et tous les hommes n'ont pas à adopter la méthode réprouvée par les Orthodoxes Juifs c'est à dire pour qui regarder une femme c'est déjà la tromper
    Je ne suis pas pour la méthode Charcot loin de là cependant l'hystérie collective de plus en plus palpable lors de manifestations prouve bien qu'en cherchant un monde pur et réduisant l'humain du plus en plus à l'état de robot dépourvu d'envie de réfléchir par soi,l'humanité elle-même court à sa perte
    Logiquement parlant on ne peut conseiller aux humains de se brancher à des ordis à la sainte journée et espérer en retour qu'ils se conduisent comme des petits saints ,c'est le monde à l'envers .L'informatique étant un monde froid et dépourvu de tout sentiment ,essayez d'embrasser votre ordinateur/rire
    Toute belle journée pour Vous

Les commentaires sont fermés.