Mâle dans sa peau (10, à suivre)

Imprimer

  Réfléchissez! Avec quelle autorité! Serait-elle lesbienne? Un homme dans un corps de femme. Ou une femme qui n’est guère attirée par l’homme, tout simplement. Je n’ai rien contre ce genre de personne. Au contraire, la lesbienne m’intrigue, me fascine. Depuis le jour où j’ai vu, pour la première fois de ma vie, deux très belles jeunes filles s’embrasser avec tendresse et volupté. Quel choc pour mes yeux! Pour mon âme. J’étais comme chassé par une force mystérieuse d’un jardin d’enfants pour adultes. Chassé, irrité, déstabilisé et en même temps attiré. Je voulais participer à leur jeu, à leurs caresses, à leurs souffles, à leurs battements de coeur. Je voulais mais je ne pouvais pas. Cette force mystérieuse m’en empêchait. J’étais exclu. J’étais de trop. Je n’étais rien... Et si j’avais osé franchir le pas? Participer de gré ou de force à leur fête. Je ne serais peut-être pas là à penser au passé. À cette histoire ratée. Raté pour moi seulement. Car dans le regard de ces deux jeunes filles, j’ai vu l’amour. La tendresse et le désir d’un être pour un autre être. Au-delà du corps et de tout sexe...

 - Il y a quelque chose qui ne va pas? me demande la réceptionniste.

 - Non, tout va bien, pourquoi? dis-je.

 - Vous semblez inquiet.

 - Rêveur peut-être mais pas inquiet... à suivre

Lien permanent 1 commentaire

Commentaires

  • qu'on soit homo femme ou lesbien peu importe pourvu qu'on respecte l'intégrité d'autrui cependant nul besoin de s'exposer aux yeux de tous
    On sait pourquoi les fameuses Kapos lesbiennes étaient engagées ,justement pour leur cruauté mentale reconnue par toutes les femmes non lesbiennes et qui ont enduré leurs colères ,faut aussi se les colmater comme dirait l'oncle Charles
    On sait que plusieurs femmes assemblées sont portées aux critiques et ne ménagent pas leurs pointes ironiques envers la classe masculine donc tout ce qui est féminin ou lesbien leur va comme un gant dirait Magdane ou Sylvan

Les commentaires sont fermés.