Jardin secret (2, à suivre)

Imprimer

6
 Quand les anges se décideront à te parler d’amour, ferme les fenêtres et les portes de ta demeure. Avant que les esprits malins ne viennent créer la confusion. Car les premiers sont là pour construire, les seconds pour détruire.

7
 Une gifle au coeur nous secoue, nous réveille... et nous nous trouvons vite dans une réalité chargée de murs où il n’y a point de place pour les anges.

8
 Si ton jardin ne ressemble guère au mien, alors ferme les yeux, l’instant d’un effacement, mais ne crache pas sur ce qu’il y a de plus noble en moi. Car si l’amour pardonne, les anges condamnent.

9
 Un amour sans rêves est un amour condamné d’avance.

10
 Et pourtant, il est si simple et si merveilleux de se laisser guider par les anges.

11
 Anges! Pourquoi m’avez-vous abandonné?

12
 Hier est mort avec ses joies et ses tristesses. Aujourd’hui est un jour à découvrir.

13
 Après la tempête, la mer à tous nous délivre ses plus grands secrets. Le soleil rayonne dans un ciel limpide. Les anges se remettent au travail. L’existence nous parfume de sa tendresse infinie. Et la femme tant aimée et désirée est partout.

14
 Je te demande pardon pour avoir transbahuté deci delà tant de pensées contradictoires, aussi lourdes que le fardeau de mon ignorance. J’étais victime de la peur.

15
 Allons ensemble au champ des anges récolter les douceurs du moment! On nous y attend sûrement.

16
 Si j’étais simple et silencieux, mon amour pour toi se serait endormi dans le jardin de mon enfance. Mais, étant de feu et de désir, mon amour pour toi se révolte contre les interdits et les obstacles.

17
 L’amour a ses obstacles. La médiocrité ses spectacles.

18
 Que fait la chair sans l’esprit et l’esprit sans la chair? Les morts et le fantômes en savent quelque chose.

19
 En ton temple rayonnera la lumière. Et ton sein allaitera le jardin de nos joies sublimes.

20
 Dieu créa la femme, l’homme l’épouse. Et toutes nos misérables pensées viennent de là.

21
 Ils se sont unis pour le pire et le meilleur. Nous, nous ne pouvons nous unir que pour le meilleur. Jour après jour et à l’abri de tout regard.

22
 Chargés de promesses et de serments, nous ne pouvons pas entrer dans ce jardin où ne cessent de naître des fleurs nouvelles.

23
 Tendresse! C’est incroyable comme tu lui ressemble. Même parfum, mêmes bercements.

24
 Subtile et sublime, tu ne peux que me conduire aux portes du merveilleux... à suivre

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.