Schiberen (14, à suivre)

Imprimer

28
 Une femme en cache une autre. Une voix en cache une autre. Une nudité en cache une autre. C’est quoi ce pipi intellectuel? me demanderait ma concierge. Et je lui répondrait: vous avez raison, chère Madame, j’ai tendance à me perdre souvent dans le flou car les choses ne sont toujours très claires. Par exemple, quand j’étais jeune, il y avait des femmes qui  habillées me donnaient l’impression d’être nues. Comme si la nudité leur collait à la peau. Et  des femmes qui nues me donnaient l’impression d’être encore habillées. Comme si un voile épais les protégeait de tout regard. Tout cela n’a rien à voir avec la beauté et le succès. Car une femme laide, laide à mes yeux, peut avoir plus de succès auprès des hommes qu’une femme d’une immense beauté. La beauté et la laideur ne sont qu’apparence. La femme... la voix... la nudité en cache une autre. Vous me comprenez maintenant? La vérité est dans le regard de l’autre. Son jugement. Dans le bouillonnement de son âme. Le désir. Le plaisir. Le rêve... Les pièges de la séduction sont multiples et souvent dangereux, parfois même mortels. Mais le pire dans tout cela, c’est que ces attrape-nigauds ne se trouvent pas chez l’Autre mais en nous. L’Autre n’est qu’un miroir. Un de nos nombreux miroirs... à suivre

Lien permanent 2 commentaires

Commentaires

  • @Monsieur Vogel,le pipi intellectuel très jolie expression qui reflète bien l'ensemble de la presse ces jours-ci
    Surtout du coté de chez Obama et Hollande !
    tout bon dimanche pour vous

  • Bon dimanche à vous, chère Madame. Pour moi, maintenant, c'est tous les jours dimanche. Le jour où l'on entend ronfler Dieu le matin à l'aube... Il faut le croire. C'est une question de croyance! Cordialement, Hank Vogel.

Les commentaires sont fermés.