Droit de veto ou déclaration de guerre

Imprimer

On ne peut pas être pour la liberté, pour la démocratie, lorsque l'on accepte le droit de veto...

Lien permanent Catégories : Air du temps 5 commentaires

Commentaires

  • Monsieur,

    Votre vidéo est très bien, sur le principe du droit de veto je suis d'accord avec vous mais pourquoi Israël devrait déménagé, il y a une vingtaine de nations arabes, trois ont reconnu Israël, souvent après une guerre comme l'Egypte. Les arabes, ne pourraient-ils pas faire un peu de place pour leurs frères palestiniens pour donner un espace à leurs cousins juifs, suis-je bête, toute solution ne constituant pas un abandon complet de tous ses droits de la part d’Israël est inacceptable pour les arabes. Le droit de veto est injuste mais la démocratie aussi, Hitler avait honnêtement gagné les élections. Les arabes sont beaucoup plus nombreux, ils ont de nombreuses voix à l'ONU mais cela ne devrait pas non plus donner tous les droits.

    Même le mur de séparation est un bon exemple, sur le principe, je suis convaincu que l'ONU a raison d'avoir condamné Israël, à part que les pays arabes n'auraient pas dû pouvoir introduire cette action. Une des bases du droit est que l'on reconnaît celui contre qui on ouvre une action, ici rien de tel. Les états arabes ne veulent rien laisser à Israël et certes, ils occupaient cette terre avant le retour des juifs mais n'oublions pas qu'ils l'avaient eux-mêmes prise à d'autres.

    Avec des gens en Europe, toujours en train de critiquer le comportement certainement parfois excessif de l'état hébreux, il est logique que les juifs se sentent bien d'avoir un état à eux.

    La violence d’Israël vis à vis de la population palestinienne peut sembler abjecte mais si c'était nous qui recevions même d'un peuple bien moins armé, des obus etc, comment réagirions-nous ? Je suis convaincu qu'après peu d'attaques, nous ne ferions plus dans la mesure même les pacifistes comme vous ne diraient plus grand chose lors des représailles mêmes féroces. D'ailleurs sous couvert de pacifisme vous ne faites que d’entériner la solution de celui qui est le plus fort numériquement parlant. C'est ça pour vous le démocratie, la loi du plus fort dans les urnes qui a le droit d'écraser une minorité parce le peuple majoritaire déteste le minoritaire. Ne nous faisons aucune illusion sur le sort d'Israël si l'on faisait voter Israël et ses voisins sur la solution à suivre et que l'on retenait que le vote majoritaire. Il est vrai aussi que le vote serait difficile à organiser, dans la région, je ne vois guère qu'Israël comme pays réellement démocratique, même la Turquie ne me semble plus très fiable de ce point de vue.

    Alors bien sûr chaque vie est précieuse, un enfant palestinien qui meurt sous les balles de Tsahal c'est affreux mais ne doutons pas une seconde que si le rapport de force militaire étaient inversé, vos paroles pacifistes on ne les entendrait plus car tous les juifs seraient partis ou morts. La charte de l'OLP ne laisse aucun doute à ce sujet.

    Churchill en parlant de l'invasion des allemands qui commençait a dit aux britanniques et aux français :"Pour éviter la guerre, vous avez accepté le déshonneur, vous avez le déshonneur mais vous aurez la guerre." D'après certains experts l'appareil de guerre allemand n'était pas encore très efficace et une intervention immédiate aurait pu, peut-être, éviter une deuxième guerre mondiale. Je suis pour la paix et je ne pense pas qu'une vie juive soit plus précieuse qu'une vie arabe mais en regardant plus loin que quelques images choquantes on comprend que la situation est compliquée.

    Mes deux meilleurs amis d'école étaient libanais et iranien, le libanais était il est vrai maronite (église libanaise) mais l'iranien était bien musulman. Ceci pour vous dire que je n'ai aucun problème ni avec les arabes ni avec les musulmans. Je sais bien que les iraniens ne sont pas arabes.

    Avec mes meilleures salutations

    Pierre-Hubert Fornerod

  • L'ONU est composée de 67% d'états dirigées par des dictateurs élus à vie !

    Avec vos propositions, les 33% restants ne feraient pas long !!!!

    Quand à la charte de l'OLP qui parle "d'élimination" de l'état juif, vous voulez qu'elle soit affichée dans les trophées onusiens, kadhafi, n'est plus le président de la commission de droits de l'homme de l'ONU ! Hank, jusqu'où irez-vous ?

  • Hank souhaite qu'une dictature supplémentaire siège au coté de la Suisse, cette Suisse qui garde précieusement les 25 milliards déposés par Arafat.

    L'OLP une dictature, car des élections tant promises lors de l'élection de Mahmoud Abbas pour 5 ans, il y a 6 ans et huit mois, soit un an et huit mois après le délai inscrit dans cette constitution bananière !

    Les ennemis du vrai peuple palestinien, sont ceux qui soutienne le mono-partisme palestinien, comme la Suisse a non seulement soutenue tous les dictateurs sanguinaires et clients de ses banques de la planète et très spécialement du monde arabe, kadhafi, moubarak, le FLN, le nouveau gouvernement de transition libyen avec ses marionnettes à la botte de la France et de l'Angleterre, el assad, les mollahs iraniens, les pères et fils de la Corée du nord, toutes les saletés de la planète qui massacres leurs populations avec la torture, les exécutions massives et sommaires, ces peuples affamés et moribonds alors que leurs dirigeants viols les petites filles de 5 ans et s'offrent les produits les plus luxueux !

    Faudrait réfléchir un tout petit peu, Hank, avant de jouer aux bien-pensant !

  • Quelques faits relatant la "digne" ascension du "peuple palestinien", commençons par le ;

    Chapitre I.

    Du Genocide Arménien, aux rivages de la Palestine

    1893-1933

    1893


    Naissance d’Amin Al –Husseini à Jerusalem, sous l’empire ottoman.

    1914-1917

    La Première

    Experience du Jihad pour Husseini



    Amin Al Husseini est officier dans l’armée Ottomane pendant le génocide Arménien. Il est posté à Smyrne.Un million et demi d’Arméniens sont tués par l’armée ottomane et le Jihad Islamique.



    Victimes Armeniennes du Jihad

    1917

    Husseini ramène son enseignement de

    Pan-islamisme en Palestine


    Retour en Palestine D’Amin Al-Husseini. Il ramene avec lui la lecon du génocide et la visión de diriger un Empire Panislamique, ou Juifs et Chrétiens ne seraient pas tolérés.

    1920

    Debut de la violence


    Amin Al Husseini devient la figure de proue dans l’organisation d’émeutes contre les populations locales. Il entame ainsi la carriere a laquelle il dediera sa vie: inciter la haine entre les Musulmans et les Juifs, sous le mandat britannique en Palestine. Il impose un régime de terreur aux leaders musulmans locaux, qui le traitent de bandit ignorant. Husseini fabrique des rumeurs pour monter les musulmans contre les juifs.

    1921

    Grand Mufti

    malgre la volonté de son people


    Amin Al Husseini est nommé Grand Mufti de Jérusalem par les autorités britanniques, malgré l’opposition des Musulmans locaux. Il detient ainsi le pouvoir le plus important en Palestine. Sa brutalité et sa violence lui valent le rejet total des autorités Musulmanes de Jérusalem.

    1922

    Jerusalem sera ma capitale


    Amin Al Husseini met en marche la restauration de la mosquée Al Aqsa dans le

    centre historique de Jérusalem. Le dôme est plaqué d’or pour la première fois. C´est ainsi que Jerusalen acquiert une plus grande importance en tant que lieu saint musulman, aux yeux du monde arabe.

    1928

    Husseini Membre Central des Freres Musulmans




    L’organisation des Freres Musulmans est fondée en Egypte en 1928.

    Elle donnera plus tard naissance au groupe du Jihad Islamique Egyptien et au Hamas.

    Les Freres Musulmans prêchent le Wahhabisme, qui justifie les moyens violents pour débarrasser le monde musulman de ses éléments non islamiques. Elle envisage un Empire Panislamique régi par des lois islamiques strictes. Husseini se reconnaît dans cette philosophie et devient membre proéminent des Freres Musulmans.

    1929

    Le Massacre de Hebron


    Amin Al Husseini organise d’autres émeutes en Palestine. Il repand des rumeurs pour accroître la tension entre Musulmans et Juifs. A Hébron, l’assassinat de résidents Juifs commence. La communauté Juive de Hébron est présente depuis plus de 2000 ans.

    1931

    Congres Mondial Musulman


    Amin Al Husseini établit sa propre base politique, à travers laquelle il prêche l’Unité du Monde Musulman et crée le Congres Mondial Musulman en 1931.

  • Les Freres Musulmans

    Main dans la Main avec le Troisième Reich d’Hitler

    Aucun Juif toléré
    1933-1944

    1933

    Hitler trouve de l’aide dans le monde Arabe


    Des groupuscules Nazis surgissent à travers tout le Moyen Orient Jeune Egypte:Menée par Abdul Gamal Nasser,membre actif des Freres Musulmans,et futur président Egyptien; le slogan qu’ils adoptent ”Un peuple, Un parti,Un Leader” est une traduction mot pour mot du slogan nazi.

    Le Parti National Socialiste en Syrie. Mené par Anton Saada, connu comme le führer Syrien.

    1936

    Husseini rencontre le banquier Suisse d’Hitler


    François Genoud, le banquier suisse du Troisieme Reich, se rend en Palestine afin de rencontrer Husseini pour la premiere fois. Leur relation durera jusqu´au milieu des années soixante.

    1936

    Emeutes en Palestine

    Armes de choix:

    les attaques suicides

    Le clerge musulman authentique se fait assassiner


    Amin Al Husseini est le principal organisateur des émeutes en Palestine.

    Il organise aussi des escadrons suicides contre les autorités locales, et applique la méthodologie Nazie d’extermination systématique envers tout Arabe suspect de n´etre pas dévoué corps et ame a l´idéal panislamique. Tout élément non islamique est une menace contre sa vision panislamique. Ses opposants, qu’ils soient musulmans ou Chrétiens Palestiniens, leaders intellectuels ou religieux, sont assassinés pour s´etreopposé au régime de terreur.

    Parmis les victimes d’Al Husseini:

    *. Sheikh Daoud Ansari ( Imam de la mosquée Al Aqsa),

    Sheikh Ali Nur el Khattib (mosquée de Al Aqsa),

    Sheikh Nusbi Abdal Rahim (Conseiller des tribunaux religieux musulmans),

    Sheikh Abdul el Badoui (Acre, Palestine),

    Sheikh El Namouri (Hebron),

    Nasr El Din Nassr (Maire d´Hebron)

    Entre Février 1937 et Novembre 1938, onze (11) mukhtars, des dirigeants de communautés, et toutes leurs familles, sont exécutes par les hommes de Husseini.

    1941

    le Mufti rejoint Hitler dans sa guerre contre les Britanniques


    Amin al Husseini arrive à Rome, où il rencontre Benito Mussolini, le dictateur Fasciste. Il déclare la Guerre Sainte, Fatwa Jihad, contre la Grande Bretagne, et crée le concept de Pan-Islamisme, avec une vision d´unité musulmane qui appuiera sa cause.



    Le Mufti se rend en Iraq et participle au coup Nazi de Bagdad en 1941.

    (Photo: Mufti avec benevoles Palestiniens a Bagdad)

    1943

    Les Juifs Européens ne doivent pas arriver jusqu’en Palestine



    Amin Al Husseini est a Berlin avec Adolf Hitler et participe activement a la prise de décision d’exterminer tous les Juifs, a travers la Solution Finale.

    Hitler se serait satisfait d’une déportation des juifs hors d’Allemagne, mais Husseini les considérait déjà comme une terrible menace à sa main mise sur la Palestine, insistant sur l´extermination de la population Juive Européenne. La Solution Finale tuera six millions de Juifs, dont un million d’enfants.

    Photo : Amin Al Husseini au cote d’Adolf Hitler. Berlin.

    1943

    Les SS musulmans sont considerés “la crème”de l’Islam


    Amin Al Husseini crée la Division Hanzar, des soldats Musulmans Nazis en Bosnie, qui deviendra la subdivision la plus importante du Troisième Reich, et qui participera activement au génocide des populations Serbes et des Juives.

    Plus de trois cent mille civils sont assassinés.



    1943

    Premier Ministre Pan-arabique



    Amin Al Husseini est nommé Premier Ministre du Gouvernement Panarabique par le régime Nazi. Ses quartiers généraux sont situés à Berlin. Il planifie la construction de camps de concentration à Naplouse (Palestine), pour parfaire la Solution Finale et exterminer les Juifs, selon le plan d’Hitler.



    Amin Al Husseini visite les camps de concentration de Auschwitz, avec Heinrich Himmler,Chef des Nazi SS, comme guide. (photo de gauche)

    *****

    Retour au debut
    Chapitre III
    Du Troisième Reich a La Ligue Arabe


    1944-1956

    « Je declare une Guerre Sainte, mes frères Musulmans!”


    1944

    Fondateur et President de la Ligue Arabe



    Amin Al Husseini est l’un des pères fondateurs de la Ligue Arabe, dont le but est de renforcer l’unité Pan Islamique. Les pays fondateurs de ce projet sont: l’Egypte, l’Iraq, la Jordanie, l’Arabie Saoudite, le Yémen, et la Syrie. Husseini est désigné président « in absentia » du Quatrieme Haut Comité de la Ligue Arabe.

    1946

    Chef des Freres Musulmans


    Amin Al Husseini est désigné chef des Freres Musulmans à Jérusalem.

    L’islam Wahhabite devient le vecteur idéal pour Husseini et son idéologie de purification ethnique.

    Il se base aussi sur son nouvel apprentissage Nazi, pour materialiser son rêve d’un monde Arabe sans Juifs,”Juden-Rein”en Allemand.

    De Amin Al Husseini a Yasser Arafat

    1946

    Le Grand Oncle et maitre de Yasser Arafat


    Né en Egypte, Yasser Arafat rencontre Amin Al Husseini à l’age de 17 ans, et commence à travailler pour lui. Le patronyme d’Arafat est en réalité Mohammed Abder Rauf Arafat Al Kudwa Al Husseini, Amin al Husseini est son grand-oncle, mais le changement de nom, probablement intentionnel, a masqué la parenté.

    Arafat

    Le Lutteur Saint


    Amin Al Husseini charge Yasser Arafat de se procurer tout l´armement pour l’armée non conventionnelle du Mufti: les Lutteur Saints

    1948

    Naissance d’Israël

    Mauvaise Nouvelle pour le Mufti


    L’assemblée Générale de l’ONU vote pour la division de la Palestine en deux états:l’un Juif,et l’autre Palestinien, parmi les nations en faveur, l’Egypte, l’Iran, l’Iraq, le Liban, le Pakistan, l’Arabie Saoudite, la Syrie, le Yémen et la Turquie.

    Le Mandat Britannique en Palestine prend fin officielement, et Israël déclare son indépendance le 15 Mai 1948.

    La Ligue Arabe Declare la Premiere Guerre contre l’Etat Juif

    1948-1949

    Jihad contre Israel

    “Mort aux Juifs!”


    La Ligue Arabe déclare immédiatement la Guerre Sainte “Jihad” contre Israel.

    L’Egypte, L’Iraq, la Syrie, l’Arabie Saoudite et la Jordanie, déclarent la guerre contre le nouvel état Juif et envahissent Israel. “Celle ci sera une guerre d’extermination et de massacres sans précédents ” déclare Azzam Pasha, le secrétaire général de la Ligue Arabe, Amin Al Husseini renchérit :

    “Je declare une guerre Sainte, mes Frères Musulmans! Mort aux Juifs! Mort a tous les Juifs!”

    1948.

    Arafat

    Frere Musulman


    Arafat devient membre des Freres Musulmans et dédie sa vie à poursuivre l’Idéal de Husseini, débarrasser la Palestine de sa population Juive et construire un empire panarabique.

    Interview d’Arafat

    Al Quds

    Aout 2002

    Notre Hero


    « Nous ne sommes pas l’Afghanistan...Nous sommes le grand peuple. Ont-ils reussi a eliminer notre hero Haj Amin Al Husseini ? Il y a eu plusieurs tentatives pour se debarrasser de lui, lorsqu’ils le consideraient comme un allie des Nazis. Mais malgre tout, il habitait au Caire et a participe a la guerre de 1948 et je faisais parti de ses troupes. »

    Yasser Arafat. Interview extrait du Al Sharq Al Awsat (Journal arab londonien) et reimprime dans le journal quotidien palestinien Al Quds en Aout 2002.

    1949-1952

    Le Réseau ODESSA

    Les perdants se retrouvent


    Le Réseau ODESSA: L’Egypte, mère patrie des Freres Musulmans, integre des milliers d’experts Nazi dans l’armée Egyptienne, son gouvernement et ses services de propagande. Amin al Husseini est fortement impliqué, il est le lien principal avec Francois Genoud, le banquier suisse du troisieme Reich, qui finance le réseau ODESSA avec l´argent volé des juifs européens assassines.

    1950

    Ligue Arabe


    Resolution 312.

    1. Rupture des relations diplomatiques avec les Etats Arabes qui entreraient en contact avec Israel.

    2. Tous les pays membres se voient formellement interdire de faire la paix avec Israel.

    Assassinat du

    Descendant Direct du Prophète Mohammed

    1951


    Le 20 Juillet 1951

    Le roi Abdullah de Jordanie est assassiné par un franc tireur pendant la prière du Vendredi a la mosquée Al Aqsa. Il était partisan actif de la paix avec Israël. Le roi Abdullah était un descendant direct du Prophète Mohammed.

    1952

    La Ligue Arabe


    Resolution 482

    Tous les membres de la Ligue Arabe doivent rompre leurs relations avec toutes les compagnies étrangeres qui font affaire avec Israël.

    1952

    Les Freres Musulmans règne sur l’Egypte


    Les Freres Musulmans et la Jeune Egypte mettent fin au mandat Britannique en Egypte. Gamal Abdul Nasser, le chef de la Jeune Egypte, prend le pouvoir. Le nouveau gouvernement egyptien est inspiré par le modèle Nazi. L’Egypte devient le pays le plus activement involucré dans la guerre contre Israël au cours du 20ème siècle.

    En 1960, les Juifs Egyptiens (75000) étaient tous expulsés ou assassinés.

    1954

    Israel Doit Mourir


    Le ministre des affaires étrangères d´Egypte, Mohammed Sulah al-Din déclare que «Le peuple Arabe ne sera satisfait que le jour de l’effacement total d’Israël de la carte géopolitique du Moyen Orient.(Al-Misri, Le 12 Avril 1954)

    Brigade Terroriste Fedayeen

    1955


    Nasser, le président Egyptien, crée les Fedayeens, un mouvement terroriste qui infiltre et attaque Israël sans relâche.

    Amin Al Husseini avec

    President Nasser d’egypte.
    Deuxième Guerre de la Ligue Arabe Contre Israel

    1956

    La Ligue

    Arabe

    La Guerre du Canal de Suez

    Contre Israel


    Israël face à la coalition Egypte/Jordanie/Syrie. Juillet. Nasser nationalise le canal de Suez.

    La ligue Arabe donne son appui inconditionel.(Resolution1199) La Syrie, l ’Egypte et la Jordanie forment une coalition contre Israël. Nasser est chargé de diriger les trois armées. Israël contre-attaque suite a des incursions terroristes de Fedayins et des préparatifs de guerre du coté arabe. La Grande-Bretagne et la France s´allient à Israël, et l’armée Egyptienne est battue. Le Canal de Suez est réouvert.

    *****

    Retour au debut


    Chapitre IV

    Yasser Arafat:Le Disciple sur les pas de son Maitre

    1957-1969

    1957

    Fatah, le Groupe d’Arafat

    Terrorisme contre Israel

    Troupes d’Arafat


    Yasser Arafat, Khaled al Hassan, Faruq Qaddumi et Kalil al Wazzir créent le mouvement Fatah, qui est une organisation paramilitaire chargée d’anéantir l’Etat d’Israël, et de débarrasser la Palestine de sa population Juive. Leurs moyens sont les suivants:

    1. Des infiltrations continuelles de terroristes en Israël.

    2. Une propagande anti-Juive continuelle aux Arabes Palestiniens. Les techniques
    de propagande utilisées pendant le régime Nazi de la Seconde Guerre Mondiale sont
    appliquées. François Genoud facilite l´aide financière qui provient des comptes Nazis
    en Suisse.

    Yasser Arafat devient l´exécutant le plus actif de la mise en place de la vision d’Al Husseini.

    1962

    President du Congres Islamique Mondial

    « Aucuns juifs en terre arabe »


    Amin Al –Husseini devient le président du Congres Islamique Mondial. Les
    Fondamentalistes Islamiques réalisent l’Idéal Judenrein, c’est à dire débarrasser tous les pays arabes de leur population Juive, comme l’avait fait Hitler avant eux en Europe. Les communautés Juives de l’Afrique du Nord et du Moyen Orient sont persécutées. Des centaines de milliers de Juifs Arabes, dont la présence dans les pays Arabes précède celle de l’Islam, sont assassinés ou expulsés de leur terre natale et doivent se refugier en Israel.

    Amin Al Husseini rencontre Abdul Nasser,
    President Egyptien et fondateur de l’OLP et
    des fedayeens.

    1964

    L’OLP


    Jerusalem. L’OLP, Organisation pour la Libération de la Palestine est crée par Gamal
    Abdul Nasser, président Egyptien et président de la Ligue Arabe.L’OLP est la descendante directe des Fedayeens, mouvement crée par Nasser dans les années 50.


    Troisième Guerre de la Ligue Arabe contre Israël

    1967

    Guerre

    contre Israel

    Resolution 242


    Mai 1967. Nasser, alors Président d´Egypte, interdit le detroit de Tiran au trafic commercial Israélien. Il déclare dans un discours en mai 1967: “Notre objectif de base est l’anéantissement de l’Etat d’Israël”

    L´égyptien Nasser et le sirien Assad, établissent ensemble un plan de guerre contre Israël avec l´appui officiel de la Jordanie et du Liban. Les armées Arabes commencent à se rassembler aux frontières Israéliennes.

    5 Juin 1967. Contre attaque de l’armée Israélienne. L’Egypte, la Syrie, le Liban et la
    Jordanie sont vaincus. Israël conquiert la Cisjordanie, la Bande de Gaza, et le plateau du Golan.

    Résolution 242 des Nations Unies. Réclame le retrait total des troupes Israéliennes des territoires occupés, et un cessez-le-feu immédiat dans la région.

    1969

    Fatah-Fedayeen et OLP

    s’unissent


    Yasser Arafat, devient le leader de l’OLP. Les groupes Fatah et Fedayeen s’unissent.

    La tete de l’OLP, Faisal Husseini est le petit neveu d’Amin Al Husseini.

    *****
    Retour au debut

    Chapitre V

    Yasser Arafat et la Jordanie

    1969-1971

    1969

    Arafat

    essaye de conquerir la Jordanie


    La Jordanie devient la forteresse de l’OLP et du Fatah. Des groupuscules rebelles
    indépendants provoquent des émeutes. Il y a 500 affrontements violents entre l´OLP et l´armée jordaniene.Les soldats jordaniens sont continuellement violés et humiliés par la milice de l´OLP. On agresse des membres du gouvernement et des journalistes .Des diplomates Arabes sont kidnappés et des femmes sont molestées dans les rues. Au Liban aussi, le désordre et la rébellion s’installent.

    1971

    Arafat

    rejette une offer de Paix


    Le roi Hussein de Jordanie déclare la loi martiale en conséquence du désordre croissant cause par Arafat. Yasser Arafat tente de renverser le royaume Hashemite (véritables descendants du prophète Mohammed), et rejette un accord de paix avec la Délégation Arabe, après avoir accepté ses conditions un moment.

    Arafat

    Vaincu


    Juillet 1971.L’armée Jordanienne de Hussein élimine la Résistance Palestinienne en deux semaines. Trois Mille guerriers Palestiniens sont tués, et Arafat fuit au Liban, avec deux mille de ses hommes.

    *****

    Retour au debut

    Chapitre VI

    Quatrième Guerre de la Ligue Arabe Contre Israel
    La Ligue Arabe s´allie aux Nations Unies

    1973-1975

    1973

    Guerre du Ramadan/

    Guerre de Kippour

    La Ligue Arabe Declare la Guerre Contre Israel

    Resolution338


    Du 6 au 25 Octobre. Le jour le plus sacré de l’année Juive, les armées Syriennes et
    Egyptiennes attaquent Israël par surprise, en réponse à la guerre de 67. L’Arabie
    Saoudite appuie ces attaques, l’Union Soviétique procure des armes, et l’armée
    Iraquienne procure 18000 soldats et des tanks a l’Egypte. Pour la première fois,
    Israël obtient l’aide militaire des E.U.

    Apres une première victoire des Arabes, Israël reprend le dessus et atteint le coeur de la Syrie et de l’Egypte.

    Le 22 Octobre, Israël encercle la troisieme armée Egyptienne qui se retrouve face à
    une destruction totale.En conséquence les Nations Unies exigent,
    dans la Résolution 338:

    Un cesser-le-feu immédiat.
    L’exécution de la Résolution 242, (voir
    Guerre de 67), a savoir la dévolution de
    tous les territoires gagnés en 1967
    Des négociations entre les parties
    concernées.

    Le 25 Octobre 1973. La guerre prend fin. Les deux adversaires pensent avoir triomphé. L’Etat Juif accuse la résolution 338 de l’ONU d’être purement anti-Israël.

    1971-1981. Kurt Waldheim est secrétaire général des Nations Unies. Il était, au
    paravant, officier de l’armée Allemande, dans une brigade ayant commis des atrocités en Yougoslavie pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il nia avoir été lié aux Nazis, lorsqu’on l’en accusa.

    1974-1975

    Embargo du Pétrole…l’Argent est Roi


    Embargo de l’OPEP.

    Les pays Arabes qui produisent du pétrole imposent l’embargo sur les pays qui
    soutenaient Israël pendant la guerre de 1973. L’Arabie Saoudite est à la tête de
    celui-ci, et les prix du pétrole et de l’essence doublent, avec d’énormes épercussions dans les pays occidentaux.

    1975

    ONU Dénonce le Sionisme comme une forme de Racisme


    Le 10 Novembre. Assemblée Générale de l’ONU,le Lobby soviético-arabe du Tiers Monde est formé. Kurt Waldheim est Secrétaire Général.

    Resolution 3379: “le Sionisme est une forme de Rascisme”. (Aboli en 1991.)

    On accorde à l’OLP le statut d´observateur

    *****
    Retour au debut
    Chapitre VII
    Yasser Arafat, OLP, Hesbollah-et le Liban

    Destruction du Liban
    1975-2002

    1975-1976

    Arafat Détruit le Liban

    120 000

    Chrétiens

    Tués


    Guerre Civile au Liban, qui oppose le gouvernement Libanais à L’OLP. 44000 morts,
    180 000 blessés. Le Liban qui était en plein essor, est mis à terre et l’économie est détruite.
    Yasser Arafat et L’OLP prennent contrôle du Sud-Liban. Le Nord Liban est sous la coupe syrienne. Durant les 20 années suivantes, 120 000 civils Libanais (la plupart Chrétiens) seront victimes des attaques constantes des milices d’Arafat.

    1976

    OLP Dans la Ligue Arabe


    L’OLP est admise comme membre de la Ligue Arabe

    1976-1982

    L’OLP attaque Israel


    L’OLP assaille Israël d’attentats terroristes depuis le sud-Liban. Arafat continue à mettre en pratique la vision d’Amin Al –Husseini :

    “Mort aux Juifs”.

    1982

    Création du Hezbollah

    Qui se joint à Arafat

    Dans la Guerre contre les Juifs et les Chrétiens

    Combattants du Hesbollah


    Le Hezbollah est crée, avec ses quartiers généraux en Syrie. Ils sont aussi connus sous le nom de Jihad Islamique et se nomment eux même les “Enfants de Dieu”. Le mouvement Shiite, groupe radical Musulman iranien, crée au moment où la Révolution Musulmane Iranienne s’exporte activement, est dirigé depuis Damas,
    en Syrie. Eux aussi sont inspirés par l’idée originale d’Amin Al Husseini de domination Panislamique internationale, et se joignent à Arafat dans la guerre contre les Juifs et les Chrétiens. Ils détruisent le Liban et attaquent Israël depuis les frontières Libanaises. Imad Mughniyeh, qui avait été entraîné par la milice
    d’Arafat, Force 17, devient le chef du Hesbollah.

    1982

    Guerre du Liban

    Les Chrétiens se Joignent aux Juifs Contre Le Jihad


    Israël envahit et occupe le Sud Liban en réponse aux attaques incessantes du Hezbollah et des terroristes de l’OLP depuis la frontière nord d’Israël.
    Les Chrétiens Libanais se joignent à l’armée Israélienne pour combattre l’occupation de l’OLP au Sud Liban.

    1983-1984

    Attaques Suicides Ciblant les E.U.A

    Imad Mughniyeh

    Super-Terroriste


    Le Hezbollah attaque en envoyant exploser un camion suicide a l’ambassade Américaine et les Marines Américains à Beyrouth, Liban.
    Deux cent quarante 240 diplomates et Marines Américains y perdent la vie. De plus, des prises d’otages d’occidentaux ont lieu. Imad Mughniyeh dirige ces opérations. Il deviendra plus tard un des suspects principaux avec Osama Bin Laden lors des attaques du 11 septembre 2001.

    1984

    Président Chrétien du Liban, Gemayel et son Fils sont Assassinés


    Le président du Liban, Pierre Gemayel est assassiné par ordre du Parti Social Nationaliste Syrien (SNPS), parti Nazi qui fût fondé en 1933 par Anton Saada . Gemayel était a la tete du parti libanais des phalanges chrétiennes maronnites. Son fils, Bashir Gemayel, lui succéda à la présidence, et fut à son tour, assassiné, deux semaines plus tard.

    2000

    Retrait Israélien du Liban


    Mai. Retrait de l’armée Israélienne du Sud Liban, en échange d’une promesse de paix.

    Ce retrait est vu par la Syrie et l’Iran comme un signe de faiblesse. Le Hezbollah Iranien en Syrie s´attribue les mérites de ce retrait, et reprend de suite ses attaques a Israel depuis la frontière Libanaise. La Syrie et l’Iran sont ouvertement en faveur des attaques terroristes du Hezbollah.

    Le Liban Aujourd’hui


    L’occupation du Hezbollah au Liban continue a ce jour. La présence du Hezbollah procure a la Syrie le contrôle du Liban. La Syrie revendique l´appartenence historique du Liban a la Grande Syrie.

    *****

    Retour au debut
    Chapitre VIII

    Les Freres Musulmans, ou l’Assassinat
    de la Paix aux Moyen Orient

    Les Accords de Paix de Camp David
    et Deux Intifadas

    1978-2002

    1978

    Les Accords du Camp David


    Les accords du Camp David entre le président egyptien Anwar Al Sadat et le Premier Ministre israélien Menachem Begin, établissent la paix entre les deux pays et valent aux deux hommes le Prix Nobel de la paix.

    1979-1989

    Egypte Renvoyée de la Ligue Arabe


    L’Egypte est renvoyée de la Ligue Arabe suite au traité de paix avec Israel.

    1979-1988

    La Guerre en Afghanistan Entraîne les Palestiniens


    Guerre en Afghanistan. Les Freres Musulmans, sous Al Zahawiri, recrute des jeunes sans emploi à travers le monde musulman, pour s’unir dans la Jihad contre l’invasion Soviétique. Des dizaines de milliers de Palestiniens sont recrutés et entraînés dans la guérilla, entrainement qu’ils ramèneront en Palestine, une fois la guerre achevée.

    1981

    Assassinat de Sadat

    La paix lui coute cher.


    Octobre. Le Président Muhammad Anwar al Sadat est assassiné par le Jihad Islamique Egyptien. Les assassins sont menés par Khaled Islambouli. Les Freres Musulmans désapprouvaient son accord de paix avec Israël.

    1987

    Creation du Hamas

    (branche des Freres Musulmans)


    Le Hamas, la branche Palestinienne des Freres Musulmans, est crée. Son père spirituel et fondateur est le Sheikh Ahmed Yassin. Financée par l’Arabie Saoudite. Leur but est l’anéantissement d’Israël, et de débarrasser le monde Arabe de
    sa population non Musulmane.Début de la première Intifada Palestinienne
    (1987-1993)

    1987-1993

    Première Intifada du Hamas


    Sheikh Yassin: Leader du Hamas


    La première Intifada Palestinienne (lutte contre Israel) est menée a l´instigation du Cheikh Yassin du Hamas. Les autorités Palestiniennes envoient des milliers d’enfants se battre avec l’armée Israélienne à coups de pierres. Deux mille quatre cent 2400 Palestiniens sont tués pendant le conflit, desquels huit cent (800) sont
    tués par Arafat et son groupe Fatah, accusés de trahison ou d’être des informateurs. Arafat et Cheikh Yassin règnent sur le territoire Palestinien.

    En 1988, La Ligue Arabe promet “tous les moyens nécessaires” afin de soutenir l’Intifada Palestinienne.

    Militants du Hamas

    1993

    Arafat attaque les Etats unis:

    Première

    Attaque du World Trade Center


    Première attaque du World Trade Center à New York. Six civils sont tués. Mille sont blessés. L’opération est menée sous le controle de l’OLP et soutenue par le gouvernement iraquien. Arafat est recherché par le système judiciaire
    de l’Etat de New York pour crime contre l’Humanité. L’attentat fut orchestré par Ramzi Youssef et Cheikh Omar Abdel Rahman, désormais condamné a perpétuité. Ramzi Youssef avait déclaré qu’il aurait voulu avoir tué 250 000 civils Américains.

    2000

    Arafat rejette la Paix


    Intifada


    Juillet. Yasser Arafat rejette la proposition d’un accord de paix préparé par le Président des E.U.A, Bill Clinton, et le premier ministre Israélien Ehud Barak à Camp David.

    Cette dernière proposition offrait au Palestiniens Jérusalem pour capitale, 97% de Gaza et de la Cisjordanie et 3% de tout l’état d’Israël.

    La Ligue Arabe


    La Ligue Arabe annonce qu’elle rompera toutes relations avec quiconque reconnaitrait Jérusalem comme capitale de l´Etat d´Israél.

    2000-2002

    Arafat lance la deuxième Intifada


    Deuxième Intifada (rébellion anti-Israélienne) menée par Arafat et ses différentes milices, Fatah, Tanzim, Brigade Al Aksa, et Force 17, suite à la visite du Premier Ministre Ariel Sharon au Dôme de la Roche à Jérusalem. Soutien financier ouvert
    de la Syrie, l’Iran, l’Arabie Saoudite et l’Iraq . 1500 Palestiniens sont tués.

    Encore une fois, ce sont les enfants Palestiniens qui sont envoyés pour se battre.

    Lancement des attaques suicides de jeunes. Des enfants sont utilisés comme bombes humaines contre des civils Israéliens .Morts innombrables des deux cotés.



    L’heritage de Husseini. Les hommes de Yasser Arafat

    2001

    L’Arabie Saoudite Offre son Support


    Le Téléthon Saoudien récolte des millions de dollars pour aider les familles des terroristes suicidaires Palestiniens.

    L’ambassadeur Saoudien en Angleterre publie un poème qui célèbre le massacre de femmes et d’enfants juifs par les terroristes Palestiniens.

    25 000 $ offert aux familles des Martyrs Palestiniens


    Saddam Hussein offre 25 000 dollars à chaque famille Palestinienne qui sacrifierait ses enfants et les enverrait comme martyrs suicides contre des civils en Israel.

    Attentat en Israel.
    Prix: $25000

    2001

    Ministre Israélien Assassiné

    Octobre. Le ministre Israélien du tourisme Rehavam Ze’evi est assassiné par le Front
    de Libération de la Palestine, financé par l’Iran, l’Iraq et l’Arabie Saoudite. Les Q.G
    du FLP sont situés au Liban, sous protection syrienne.

    2002

    Israel Contre-attaque

    Suite aux attaques terroristes incessantes, l’armée Israélienne entre en Cisjordanie et à Gaza, afin de démanteler les cercles terroristes du Hamas et du Fatah.

    Arafat parle de son maitre

    2002


    Yasser Arafat. Interview avec le Al Sharq Al Awsat (Journal Arabe quotidien de Londre) et reapparu dans le quotidien Al Quds le 2 Aout, 2002:

    “Nous ne sommes pas l’Afghanistan. Nous sommes le grand people. Ont-ils reussi a
    remplacer notre hero Hajj Amin Al Husseini? Il y a eu plusieurs tentatives pour se
    debarrasser de Hajj Amin, quand ils l’accusaient d’etre un nazi. Mais malgre tout, il habita au Caire et participa a la guerre de 1948 et j’etais un de ses soldats.”

Les commentaires sont fermés.