Londres a peur des tamtams

Imprimer

Quand on écoute les déclarations du Premier ministre anglais (britannique), on se dit que les Anglais ont peur des tamtams...

Lien permanent Catégories : Air du temps 4 commentaires

Commentaires

  • Ce n'est que le début
    Poussés a bout les jeunes?
    regardez un peu ces 2 vidéos.

    http://www.dailymotion.com/video/x7g7ow_zeitgeist-addendum-1-vostfr_news

    http://www.dailymotion.com/video/x7g9g2_zeitgeist-addendum-2-vostfr_news

  • Vous avez raison. Ces gens "mal installés" sont les victimes d'une politique d'immigration massive. Ils viennent en Europe, n'ont pas d'éducation comme vous dites. Résultat? Ils sont rejeté par le reste de la population qui ne désire pas se mélanger avec des gens culturellement inadaptés.

  • merci pour ce discours, c'est tellement vrai ce que vous dites bravo, oui beaucoup de gens n'ont rien pourtant on devrait partagé un peu, mais le monde m'as appris que souvent ceux qui n'ont rien sont capable de tout te donner, d'ouvrir leur porte et t'accueillir a bras ouvert...je vous transmet le Sketch de Roland Magdane

    LE ROI DES FOUS

    Le monde est devenu un grand hôpital psychiatrique où les fous se promènent en liberté... Chaque pays a élu son chef : le roi des fous. Et pour ne pas que les rois s'ennuient, on leur a donné des jouets : des petits soldats, des camions, des avions à réaction. Et les rois des fous du monde entier s'invitent entre eux pour jouer. Au cours de petits goûters, ils comparent leurs jouets :
    - Tu as vu mon sous-marin ?
    - Et toi, tu as vu mon camion !
    Tous les soirs, ils jouent très tard... ils font la bombe.
    Ils poussent leurs petits soldats qui tombent sous les billes... Quand il n'y en a plus, ils les remplacent... Et puis les rois des fous échangent leurs jouets :
    - J'te prête mon pétrole, mais toi tu me prêtes ta bombe à neutrons.
    - D'accord, file-moi ton uranium et j'te prêterai mes petits camions de soldats.

    Et puis, il y a des rois qui n'ont rien à échanger : pas de jouets, même pas de quoi de manger... A quatre heures, ils ont droit à un petit goûter à partager en trois... Ils vivent au tiers... c'est le tiers-monde... Ils traînent derrière eux, au bout d'une ficelle, un lapin qui joue du tambour... Et en les voyant passer, les rois des fous du monde entier leur jettent pour s'amuser, des petits noyaux d'olive nucléaire...

    Et puis de temps en temps, il arrive un docteur qui veut soigner les fous... on l'appelle le prix Nobel de la paix ! On lui met une grosse médaille sur le cœur qui brille au soleil pour qu'on voie bien l'endroit où il faut tirer pour le tuer... et la vie continue !

    Les rois des fous du monde entier s'entourent de débiles qu'ils choisissent eux-mêmes : le premier débile, le débile des finances, le débile des armées, cela s'appelle un gouvernement. Et dans le monde entier, les débiles donnent des conseils aux rois des fous pour gouverner des cons... et les cons... cherchez pas, c'est toujours nous... !

    Mais si les cons du monde entier voulaient se donner la main, on obligerait les fous à ranger leurs jouets, leurs chars, leurs canons, leurs avions, et nous pourrions enfin nous promener en paix dans les jardins de la terre qui sont si jolis quand on n'y fait pas la guerre.

    Roland Magdane

  • C'est un peu simpliste comme raisonnement. Cherchez "Xavier Raufer" sur youtube ou dailymotion et vous saurez qu'en France, par exemple, les régions les plus pauvres ne sont pas celles où il y a le plus de criminalité.

    Vous parlez des colonies, mais vous oubliez ce qui se passe dans certains pays nordiques qui ont les mêmes problèmes avec certaines communautés immigrées et qui pourtant, comme la Norvège ou la Suède, n'ont pas eu de colonies. Donc, l'argument ne tient pas vraiment debout. Mais pour le savoir, il faut chercher ailleurs que dans nos merdias, il faut parcourir la toile, ce que semble ne pas vouloir faire nos journaleux. Vive le politiquement correct, la langue de bois et la novlangue.

    Le seul point sur lequel je suis d'accord avec l'auteur de la vidéo, c'est sur ce besoin des "grandes puissances" de vouloir s'immiscer dans les affaires des autres, mais cela s'appelle géopolitique ou géostratégie. Il est vrai qu'il aurait mieux valu, par exemple, combattre l'islamisme sur nos propre sols que d'aller en Afghanistan par exemple, alors que ces mêmes islamistes sont trés actifs chez nous, même en Suisse, ce qui à plus ou moins longue échéance sapera nos Constitutions. Vous n'y croyez pas? Tant mieux pour vous, mais je pense qu'aujourd'hui c'est un crime contre l'Humanité que de ne pas réagir.

    Un article en deux parties Chez Riposte Laîque pour nous causer de ce qui s'est passé à Londres et dans quelques autres villes anglaises. C'est un peu long, mais c'est assez instructif:

    http://ripostelaique.com/grande-bretagne-ce-quecrivait-riposte-laique-en-2009-dans-les-dessous-du-voile.html

    Il est vrai que dans le coup de cette flambée de violence à Londres, la communauté musulmane n'a rien à voir.

    Autre chose qui montre que vous n'avez pas forcément raison, c'est la non-violence du mouvement des Indignés espagnols. Posez-vous la question de savoir pourquoi? Ne serait-ce pas tout simplement le fait que nos sociétés occidentales n'ont pas une culture de la violence?

    Il me semble qu'il existe des statistiques sur la criminalité en Suisse. Décortiquez-les pour voir où se trouve la culture de la violence.

Les commentaires sont fermés.