Henriette d'Orbe (2, à suivre) (16/10/2022)

 Mon aïeule Henriette d'Orbe Hank Vogel.jpgParce qu'en regardant une photographie de sa statue, car je présume qu’il n’y ait point d’autres, j’ai subitement pensé à la plus belle de mes cousines germaines, Maya, naturalisée française, dont sa mère, ma tante préférée, s’appelait également Henriette.

 D’après le dico en ligne Le Robert, la définition de préférence est:

 Jugement ou sentiment par lequel on place une personne, une chose au-dessus des autres.

 Et ses synonymes sont:

 Prédilection, attirance, faible, faiblesse, faveur, goût, penchant, choix, option, favoritisme, partialité.

 Quelle sacrée gymnastique a donc dû faire ma petite cervelle afin d’arriver à une conclusion plus ou moins satisfaisante et ce, en outre, pour ne pas ressembler à celle d’un  Normanz ou d’un Viking mal francisé!

 C’est pourquoi quand quelqu’un se mets à critiquer avec rage les Seigneurs du Moyen Âge et à les comparer aux oligarques d’aujourd’hui, deux termes, salvateurs peut-être, jaillissent subitement de ma bouche pour défendre les plus vaillants d’entre eux. Soit: bien que, quoi que.

 Puisque nous sommes dans la sphère du  libre-arbitre j’ajouterais:

 - Mieux vaut avoir à la tête de l’état un roi fils de roi et gentil qu’un président fils à papa et voyou. 

 Car ils sont nombreux à régner dans nos chères démocraties de nos jours, ces crapules.

 Qui dit crapule, dit également grande gueule, bourrée aux as et ou entourée de complices...

Henriette d'Orbe.jpg

Henriette d'Orbe

15:36 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |