L'espionne et moi (25, à suivre) (19/08/2022)

 L'espionne et moi Hank Vogel.jpgA peine le temps de cette réflexion, voilà que la porte s’ouvre et Louise entre en grognant:

 - Qu’ont-elles toutes à venir renifler dans ma piaule, ces chiennes?

 Brusquement, elle me toise, longuement, puis elle me demande sèchement:

 - Elle a fait quoi, elle t’a raconté quoi, la pétasse de rousse?

 - Rien qui puisse nuire à ta santé mentale et physique, je lui réponds d’un ton mi-figue mi-raisin. Pourquoi? C’est aussi une espionne?

 - On ne sait jamais!

 - Un être aussi candide?

 - Détrompe-toi, tout n’est que miroir aux alouettes chez ces gens-là.

 - Et toi alors?

 - Moi quoi?

 - Tu fais bien partie de cette bande, non?

 - Pas du tout. Tu cherches à m’insulter?...

 - Alors pourquoi tu m’as dit que tu collabores souvent avec ou pour les services secrets?

 - Je n’ai jamais dit ça. Ni avec, ni pour, ni avec d’autres termes... Tu sais, l’imagination déborde facilement de ses plates-bandes...

 - Et tes fameuses couilles en or, elles débordent d’où? Des jardins du Vatican, maybe my baby?...

 - Okay, okay, calmons-nous!... Je suis prête à tout te dévoiler. Mais avant cela, il faut que je me repose une demi-heure, car il m’a crevée, le zigoto... Acceptes-tu de faire une sieste avec moi, comme de vieux copains?

 Je guigne ma montre-bracelet et je hoche la tête en signe d'assentiment...

16:11 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |