Tell une hirondelle sans nid (5, à suivre) (04/05/2022)

 Tell une hirondelle sans nid de Hank Vogel.jpg- L’essentiel, c’est retrouver ses sources pour se ressourcer, m’a dit un jour ma concierge ukrainienne toute souriante à Saint-Petersbourg.  

 Aujourd’hui, elle ne sais plus où aller et quoi chercher, la pauvre dame. D’après un courriel amical.    

 Les guerres anéantissent tout sur leur passage et désorientent ceux qui ont pu se mettre à l’abri à temps. Je connais ça, mine de rien. J’ai vu ma mère trembler comme une feuille morte à en perdre la raison, à Alexandrie en 1956, pendant la Crise du canal de Suez.  

 Une année plus tard, ma famille et moi, nous fuyions l’ Égypte comme des voleurs. De faux voleurs!   

 Parce que les vrais, eux, s’obstinent toujours à rester sur place afin de faire davantage d’affaires avec les élus spoliateurs au détriment du peuple. Rongés par l’odeur et la couleur de l’argent, ces gens-là ont perdu toute notion de noblesse d’âme.  

 Cela tombe à pic!  

 En parlant de noblesse, une équipe de généalogistes israéliens m'a signalé tout récemment que je suis ou serais un des descendants du Comte Engelbert I de Nassau et de son épouse Jeanne de Polanen. Cela m’a enchanté sur le moment, bien entendu. Surtout en cette période d’infortune préfabriquée par des politiciens vaniteux et inconscients. Mais, à vrai dire, cette gymnastique cérébrale, propre aux primates instruits, n’a dura qu’un très bref instant. Car mes parents m’ont éduqué dans un esprit de grandeur digne d’un prince et d’une princesse exemplaires. C’est-à-dire: dépourvus d’orgueil et d’égoïsme...

Hank Vogel, Tell une hirondelle sans nid.jpg

Engelbrecht_I_van_Nassau-Breda_en_Johanna_van_Polanen.jpg

Englebert Ier de Nassau-Dillenbourg est l'ancêtre de la reine Béatrix des Pays-Bas

et également le mien. (Pour plus d'info... cliquez sur le dessin)

13:27 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |