Ne me volez pas ma perle (1, à suivre) (15/03/2022)

 Ne me volez pas ma perle de Hank Vogel.jpgUn gros mensonge n’est utile que s’il apporte une pierre à l’édifice du bien, consacré à humanité toute entière il y va de soi. 

 Certains historiens rougiraient en lisant cette phrase, les autres s’en moqueraient comme de l’an quarante.

 Voici donc une grosse contrevérité, bien que mêlée à de nombreuses charmantes vérités:

 Il était une fois... non, c’est ringard!

 Il y a Henry Scheffer et Henry Scheffer.  

 Le premier, né à La Haye, était un peintre français d’origine néerlandaise qui épousa une certaine Adélaïde. 

 Le second, né également en Hollande, était un archiviste purement néerlandais qui épousa une certaine Araldina.

 Le premier est répertorié dans Wikipédia, cette encyclopédie libre que chacun peut améliorer. Le second dans le coin le plus privé de ma cervelle car il fut mijn eerste stiefvader (mon premier beau-père) et un homme hors du commun.

 Ainsi, au nom de mon admiration à l’égard de ce dernier, j’ai décidé de me mettre dans la peau d’un personnage, si possible identique à la sienne, afin que sa mémoire ne reste pas totalement dans l’oubli...

Henry Scheffer (Ne volez pas pas ma perle de Hank Vogel).jpg

Henry Scheffer

08:39 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |