On nous observe! (19, à suivre) (23/08/2021)

 On nous observe, Hank Vogel.jpgMais comme la donzelle refuse phylogénétiquement de se considérer le jouet personnel de qui que ce soit et encore moins de l’un de ces trois enfants gâtés et impolis qui se croient tout permis, dont je fais partie, elle jette le journal éponyme de L’homme de Skardou par terre, et ce avec un flagrant mépris, et quitte la chambre en marmonnant des mots en latin et en grec ancien.

 - Les études pour devenir doctoresse obsèdent parfois les faibles en langue, ricane l’ Asiatique.

 - Je pensais qu’elle était tout sauf ça, dis-je.

 - Trop bas ou trop haut, l’estimation est plus qu’un art, plaisante l’Africain ou l’Australien pur jus.

 - Errare humanum est!

 Et tel un écolier humilié par sa maîtresse devant ses camarades de classe, je saute du lit, je ramasse rapidement mon folio non répertorié et bafoué et je me mets aussitôt à le feuilleter dans tous les sens et dans un délire hors de mes habitudes.

 - Tu cherches quoi, son numéro de téléphone? me demande mon voisin de droite.

 - Non, la clé de l’énigme, je lui réponds. Et...

 - Et?

 - Je suis sérieux. 

 - Tu t’y prends mal.

 - Comment ça?

 - Tu t’excites trop.

 - Je cherche des indices, des traces, des empreintes, une preuve, la preuve!...   

 - Serais-tu flic?

 - Jamais de la vie!

 - Pourtant tu réagis pareil... exactement comme eux.

 - Qu’est-ce qui te fait dire ça?

 - Il y a un instant, tu voulais que ta pièce à conviction soit mise au chaud et maintenant tu t’acharnes sur elle tel un commissaire revenu de vacances poussé au cul par  son supérieur...

 - Ton imagination est malsaine, chanceux rescapé! Ce n’est pas une pièce à conviction mais ma pierre de Rosette qui cache bien des secrets familiaux...

 - C’est l’hôpital qui se moque de la charité...

 - Tu persistes, vieux rabat-joie! Fais un saut dans le futur au lieu de stagner dans ta grotte, telle une stalactite qui suinte par rancune!

 - Que de sublimes compliments! Et quoi d’autre, pendant que tu y es?

 - Je ne trouve rien... La salope de Zita m’a raconté des salades.

 - Celle qui t’a fauché tous tes fringues... pour soi-disant les laver?

 - Une salope n’est forcément une voleuse. Pourquoi tu vois le mal partout? 

 - Et toi, pourquoi tu soupçonnes ton père de tromper ta mère?

 - D’où tu sors ça?

 - De sa grotte forcément, m’explique mon voisin de gauche, en souriant mi-figue mi-raisin... Sais-tu que tu parles entre deux ronflements?... Avec toi, la flicaille n’aurait pas besoin d’utiliser de sérum de vérité, une bonne sieste au mitard et le lendemain tu serais déjà cuit et farci comme un canard, prétentieux connard!...

10:42 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |