J'ai aimé et tué ma soeur (22, à suivre) (12/03/2021)

J'ai aimé et tué ma soeur, Hank Vogel.jpg  Étonnement, la conseillère municipale chargée de la culture se lève d’un bond et quitte le bar à café avec précipitation.

 - Imbue de toi-même, je murmure. Tu n’as pas inventé la poudre et encore moins le poudrier de réserve. Et tu crois pouvoir améliorer notre société.

 Puis en mon for intérieur, au saint des saints de mon temple privé:

 Ils se ressemblent presque tous, ces politiciens. Beaucoup d’appelés, peu d’élus convenables et rarement une perle. De temps à autre suivant les évènements. Surtout quand le vent de la colère souffle en poupe. De toute ma vie, je n’en ai découvertes que deux. Des bijoux humains. Des cadeaux tombés du ciel. Un médecin et un enseignant, membres du même parti, axé principalement sur le social et l’éducation. L’essentiel à vrai dire! C’étaient deux âmes dépourvues de vanité qui œuvraient pour le bien de tous et non pas comme certaines raclures individualistes que certains osent encore porter aux nues.

 Tout à coup, je sens le poids d’une main légère sur mon épaule droite... 

12:01 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (48) |  Imprimer |  Facebook | | | |