Le démon de treize heures (10, à suivre) (16/02/2021)

Le démon de treize heures, Hank Vogel.jpg  L’homme est à la fois l’architecte et l’archéologue de son propre esprit. Il construit son avenir et fouille dans son passé. Sans cesse, au rythme de ses préoccupations.

 Nous sommes doubles. En tout cas moi, je le suis. Je projette, je bâtis, je creuse et  je farfouille. Ange et démon qui portent le même tablier. Quand suis-je l’un? Et quand suis-je l’autre?

 A midi, je déjeune ou je dîne, selon les lieux. Différence des collatéraux. Je suis l’humain qui dévore la bête à ce moment-là. Ou l’inverse. 

 A treize heures, je prends ma sieste, je rumine, je rêvasse, je comptabilise mes gloires et mes défaites. Que suis-je pendant cette durée-là?

 La logique n’est pas toujours la meilleure conseillère, elle trahit souvent le plus faible au profit du plus fort. Pareil à un prêtre proche du pouvoir, même corrompu.

 Alors?

 - Creuse toujours, mon petit Champollion et tu deviendras plus libre que savant, me dirait ma concierge préférée. Il y a encore tant de pierres de Rosette à trouver et à déchiffrer.

 1955! Les deux derniers chiffres sonnent dans ma cervelle, telles les clochent du Vatican.

 Rosemarie, Nicolas et Patrick ne cessent pas de m’inviter chez eux...

12:47 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer |  Facebook | | | |