Extrême (24, à suivre) (31/10/2020)

Extrême, Hank Vogel*.jpgLe véritable chemin pour toucher le cœur d'un homme passe par son estomac, disent les Chinois.

Ou plutôt les Chinoises qui savent aussi bien adoucir les chinoiseries de leurs pénibles maris que de faire du feu sans allumettes ni briquet et tricoter sans aiguilles.

En somme, le conard, avec un ou deux n, qui épousera une nana qui sait tout faire avec ses doigts et cuisiner comme un grand chef vivra une vie de pacha. C’est-à-dire: dix fois plus amusante que celle d’un roi et cent fois plus rassurante que celle qu’un président.

- Je n’aurais jamais imaginé manger une si bonne choucroute sous les tropiques, dis-je à ma voisine, tout rayonnant de joie.

- Et de vraies saucisses de Strasbourg, ajoute-t-elle gaiement.

- En effet!

- Quand on est alsacienne par son père et milanaise par sa mère, on a forcément du nez.

- Cela confirme pourquoi Chinta vous a surnommée Madame Cameron.

- Quelle horrible nom!... Mais où est-elle allé chercher ça?...

- Cameron est dérivé du mot gaélique qui signifie nez crochu.

- Me prend-t-elle pour une sorcière, la cachottière intellectuelle? Pute, j’accepte encore mais pas ça...

- C’est elle la sorcière pas vous... Tenez, pour preuve, il m’arrive souvent de rêver d’elle moins noire que d’habitude et masquée d’une étrange cagoule qui change de couleur toutes les secondes ou presque. Elle m’a jeté un sort à distance...

L’ Italo-Alsacienne éclate de rire...

Chintamanee.gif

Chinta dans mes rêves!

08:44 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |