Coronavirus: nouvelles de Pouchkine (Saint-Pétersbourg) (27/03/2020)

Plus exactement: Inkeri, un quartier tranquille aux allures finlandaises.

Depuis ma fenêtre: pas un avion, pas un taxi, pas un chat... ou presque. L'air est pur, voire parfait, et je peux enfin respirer à pleins poumons depuis mon balcon.

Au-delà de notre pâté de maisons, clôturé et protégé jour et nuit par un gardien, tous les magasins, à part ceux d'alimentation, les pharmacies et les banques, sont fermés.

Les Russes parlent peu mais savent s'organiser. Lentement mais sûrement. J'espère!

Et, contrairement à bien des peuples, ils sont très courageux et sincèrement bénévoles.

Pouchkine - Inkeri.png

15:41 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (9) |  Imprimer |  Facebook | | | |