Staline et le dinosaure (16, à suivre) (24/02/2020)

Staline et le dinosaure, Hank Vogel.jpgJørgen Blikra se gratte le sommet de son crâne pointu et les yeux larmoyants m’avoue:

- Comme personne et jamais... Que vous soyez de gauche ou de droite, une femme qui adore jongler avec ses sentiments ou vos sentiments est capable de vous faire voir de toutes les couleurs et de vous balader d’une extrême à l’autre. Certains jours vous êtes tout pour elle et d’autres vous n’êtes plus rien, vous n’existe pas. Carrément!... J’ai failli devenir complètement maboul et tout perdre à cause d’elle. Famille, amis, boulot et carrière, pour de bon. Heureusement, j’ai réagi à temps. Je l’ai foutu à la porte de... de mon ancien studio d’étudiant avant que l’idée de la balancer par la fenêtre ne me passe par la tête... D’où, sans doute... d’où, probablement...

- Pas la peine de creuser plus loin, j’interviens. Elle n’a pas avalé la pilule. Alors elle se venge comme elle peut...

- Vous croyez vraiment que c’est à cause de moi?

- Certainement.

- Merde alors!...

- A la moindre occasion... le moindre projet communal tel que le nôtre où vous y êtes mêlé, que ce soit de près ou de loin, elle cherchera à tout prix à le faire capoter. Une femme terriblement blessée dans son amour-propre, journaliste par-dessus le marché, ne lâchera jamais son agresseur...

- Mais c’est elle qui m’agressait en me menant par le bout du nez!

- Où ça, quand ça?

- C’était l’été ou le printemps dernier...

- Dans votre garçonnière?

- Mon ancien studio d’étudiant...

- C’est kif kif bourricot! Débarrassez-vous-en!

- Mais c’est impossible!

- Et pourquoi?

- Parce que!

- Secret d’état?

- Parce qu’il n’est plus à moi. Je l’ai vendu à la mairie. Et nous l’utilisons à des fins utiles...

- Alors démissionnez!

- Plaît-il?

- Vous avez très bien entendu. Démissionnez!

- ...

- On ne badine pas avec les baveuses lorsqu’on a en horreur celles qui postillonnent...

08:24 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (7) |  Imprimer |  Facebook | | | |