Staline et le dinosaure (8, à suivre) (04/02/2020)

Staline et le dinosaure, Hank Vogel.jpg- Aucune importance! Revenons-en à nos chers moutons.

Un long silence.

- Où sommes-nous?... Ah, oui...

- A Sosso et à Dino.

- A qui?

- A vos deux dinosaures.

Je souris et lui fais remarquer:

- Vos chers montons ont vite évolué. Anges au lever du soleil, démons au couchant. Tout va trop vite dans notre si aimable société. Le temps de la réflexion ou de la méditation est rasé d’office au profit de la publicité. Les marchands du temple sont toujours là. Plus ravagés que jamais par l’appât du gain, le désir du luxe et la luxure. Bien sûr, ils donnent à bouffer à la plupart des familles si ce n’est pas la majorité... mais à quel tarif? Bien que nous sommes tous devenus des produits de consommations. Étiquetés dès notre naissance par nos parents et sa tribu. Puis par nos enseignants, nos collèges de travail, nos chefs, nos patrons... par le conard d’en face et la salope d’à côté. Personne n’échappe à l’étiquetage...

- Allez au but, bon sang! s’énerve-telle. C’est pour quand votre première et présumée somptueuse exposition? Et quoi de neuf, de différent par rapport aux autres établissements du même gabarit?

- Surprise dans une bonne semaine!

- C’est-à-dire? Soyez précis!

- Les portes s’ouvriront exactement dans huit jours. A midi pile. Entrée gratuite, forcément.

- Et la surprise?

- Si je vous dis tout maintenant, il n’y aura pas de surprise. Non? Mais, spécialement pour vous, je peux vous garantir et vous annoncer d’avance que chaque visiteur aura droit à son quart d’heure de célébrité, comme le prévoyait Andy Warhol à l’avenir pour tout le monde...

d91aed096a674b71978d725acac5dfb2.jpg

Andy Warhol: cliquer sur une boite de tomato!

09:09 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |