El Pirata (14, à suivre) (26/08/2019)

El Pirata, Hank Vogel.jpg- Tiens! C’est gentil de me rendre visite, après si longtemps et à l’improviste, me lance-elle froidement. Tu as certainement quelque chose à me quémander, non?

- Pire, je lui réponds avec un sourire au bout des lèvres.

- C’est quoi pour une drôle de grimace? A quoi tu joues, El Pirata?

- Au bourge pour une fois.

- Au bourge, toi?

- Tu n’as pas peur de mourir vierge? Moi, si.

- Aurais-tu oublié tout ce que tu m’as fait subir ou es-tu devenu aussi carré que mon prof de philo? Le pauvre bougre n’a jamais accepté mes insinuations concernant la climatologie. Sans doute un peu exagérées ou surréalistes mais propices à la réflexion. Pour lui, tout doit être explicite dès le départ... L’enseignement des mathématiques lui conviendrait mieux.

- A quoi veux-tu en venir?

- A rien. C’était... un flash, juste un flash... Tu m’as bêtement fait penser à lui.

- Je suis désolé!

- Ça m’étonne.

- Il me ressemble un peu?

- Qui ça?

- Ton oiseau de malheur.

- De plus en plus avec les années, comme tous les autres d’ailleurs.

- Donc, rien n’arrive bêtement.

- En effet.

- Tu l’as revu récemment?

- Il y a quelques mois.

- Tu as... tu as...

- Non, je n’ai pas couché avec lui! Mais j’ai failli... failli...

- Et?

- C’est quoi pour un interrogatoire? Tu travailles à la police maintenant?

- Je t’en prie, pour l'amour du ciel n’évoque jamais le diable en vain!

- Alors accouche finalement ce qui bouillonne dans ton ventre...

21:44 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (9) |  Imprimer |  Facebook | | | |