El Pirata (10, à suivre) (11/08/2019)

El Pirata, Hank Vogel.jpgIl m’énerve, j’explose:

- Pour l’amour de l’humanité, cesse de raisonner comme un flic à la con!

Calmement, dignement, il cherche à me rassurer:

- Tu t’égares, enfant des mers agitées, tu t’égares dans les profondeurs obscures de ton âme. Contrairement à ce que tu penses, je n’agis pas du tout comme la plupart de mes collègues de travail. Je suis plus proche de l’agneau que du loup. Les méthodes d’investigation que j’utilise demandent beaucoup de concentration, d’attention, de pure analyse... sans la moindre trace d’un quelconque préjugé...

J’intervins aussitôt:

- Mon œil, camarade! Nul être n’est dépourvu de préjugés. L’individu transparent comme l’air et largement ouvert à tout ça n’existe que dans les manuels de propagande, religieux et politiques... Nous sommes tous bourrés, gavés comme des oies, de ces panneaux d’interdiction, pour les autres bien entendu, que nous avons avalés malgré nous durant notre sublime enfance et notre belle mais triste jeunesse.

Il s’étonne:

- Belle mais triste jeunesse?

Je m’explique:...

08:21 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (9) |  Imprimer |  Facebook | | | |