La Nubienne (19, à suivre) (12/06/2019)

La Nubienne, Hank Vogel.jpgEt, comme un caniche assoiffé jusqu’aux entrailles, je suis Harriet.

Forcément, mon regard se porte sur son derrière.

C’est un beau cul mais légèrement moins volumineux que celui de Néfertiti, me dis-je. Quelle stupide comparaison! Pas nécessairement. Qui pèse ou mesure s’apprête à une vente ou à un achat. Finalement, l’autre n’est souvent qu’une vulgaire marchandise au commencement d’une relation.

Tout en nous désaltérant, nous nous asseyons à table.

- Alors, elles sont comment? me demande la belle Scandinave, en posant brusquement son verre. Ta respiration a trahi tes secrètes pensées...

- Elles... quoi... comment... de qui veux-tu que l’on cause? je baragouine, sachant pourtant de quoi il s’agit.

- Mais de mes fesses, camarade!

- ...

- Poire, pomme ou pastèque?

- Poire, pomme ou...

- La forme!

- La forme?

- Elles ressemblent à quoi les ailes de mon pétard?

- Serais-tu en détresse par manque de sexe?... Passons à quelque chose de plus constructif, s’il te plaît...

- Et toi serais-tu de la jaquette?

- Ma parole, c’est une obsession chez toi! Je croyais que les filles ne pensaient toujours à ça. En tout cas, moins que les garçons...

- Tu n’as pas répondu à ma question.

- Non, je ne fais pas partie de la catégorie de ces gens-là. J’aime trop les femmes pour ça. A la limite de la folie, parfois.

- Alors?

- Alors quoi?

- Qu'est-ce que tu attends pour me sauter dessus?

- Non merci, je ne suis pas tenté par ce type d'exercice.

- Pourquoi, tu me trouves moche?

- Loin de là mais j’ai mes raisons.

- Peut-on en débattre? Ouvertement, honnêtement?

- Sur le champ? Maintenant et ici?

- Pourquoi, il te faudrait une estrade, un auditoire et des caméras?

Je souris.

- Enfin, une lueur de sincérité, me dit-elle en se levant.

Elle pose son verre dans l’évier et, comme si de rien n’était, elle retourne se coucher...

16:44 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (2) |  Imprimer |  Facebook | | | |