La Nubienne (16, à suivre) (30/05/2019)

La Nubienne, Hank Vogel.jpgJe déambule sur route déserte, à moitié asphaltée et poussiéreuse.

Au loin: la jungle. Et encore plus loin: la brousse.

Je dois être en Afrique, me dis-je... Mais qu’est-ce que fous-là? Ai-je décidé d’abandonner mes études? Quelles études? Je n’ai encore rien commencé.

- Excuse-moi, Papa, je me tâtonne trop, je murmure. Je crois que vous m’avez trop gâté, maman et toi.

Tout à coup, une jeep fonce sur moi, freine brusquement et, de justesse, j’évite de me faire écraser.

Un homme robuste, équipé d’un fusil de chasse, dont le visage ressemble étrangement à celui de mon professeur d’histoire et d’instruction religieuse au collège, sort comme un fou de sa voiture et me crie dessus:

- Pauvre imbécile! J’ai failli te prendre pour un zébu ou une antilope. Inscris-toi à l’uni et oublie vite cette Négresse, bon Dieu! Elle n’est faite pour toi, elle est du mauvais coté de l’échiquier.

- L’échiquier, quel échiquier? je lui demande d’une voix tremblante, totalement désemparé.

- Celui qui se trouve sous le lavabo ou sous le levier.

- A la cuisine ou à la salle de bain?

- Lève-toi et marche, flemmard!

Et je réveille en sursaut. Ma bouche est sèche et je crève de soif...

15:46 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer |  Facebook | | | |