La Nubienne (10, à suivre) (10/05/2019)

La Nubienne, Hank Vogel.jpg- Les silencieuses devant, les bavards nulle part pour la sécurité routière, c’est ma devise, lance Néfer, avant de grimper dans sa daf ya 66 kaki. D’occasion bien entendu mais magistralement bien entretenue.

Et nous voici tous les trois en voiture. Avertis, rassurés et coincés, en tout cas pour moi qui suis à l’arrière.

Nèfe, autre abréviation de Néfertiti, est forcément au volant. Elle conduit avec beaucoup de décontraction et d’assurance. Telle une professionnelle de longue date.

Harriet observe ses manœuvres, jalousement me semble-t-il. Surtout aux virages.

- C’est ton mec qui t’a appris à conduire ainsi? lui demande-elle à un moment donné.

- On dirait que c’est une première pour toi, répond l’Africaine à l’Européenne.

- C’est ton mec?

- A quoi tu joues, Harriet?

- C’est ton mec ou ton father?

- Ni l’un ni l’autre. Car... car...

- Car?...

- C’est pour Monsieur que tu fais tout ce cirque?

J’interviens en m’adressant à la belle conductrice:

- Pour votre gouverne, Monsieur s’appelle Ramsès Toucourt et, comme vous sans doute, est né en Afrique.

- Je sais déjà tout ça, m’avoue-t-elle.

- Pardon!

- Non, il s’agit de vous... ou de toi si cela ne te dérange pas...

- Nullement!

- Où ça exactement?

- Où ça quoi?

- Où ta mère t’a mis au monde.

- En plein désert, entre l’Égypte et le Soudan...

Néfertiti freine sur-le-champ.

- Sommes-nous déjà arrivés? s’interroge Harriet, toute secouée.

La chauffeure se met à rire de toutes ses dents blanches...

Capture d’écran 2019-05-10 à 12.47.38.png

Concernant la daf: cliquer sur la photo!

12:05 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (14) |  Imprimer |  Facebook | | | |