La Nubienne (8, à suivre) (02/05/2019)

La Nubienne, Hank Vogel.jpgMais voilà! J’ai souvent la hâte qui me poursuit subitement aux fesses.

- Quelle est donc cette mouche tsé-tsé qui t’a piqué? me demandait souvent notre bonne soudanaise. Tu es toujours pressé comme un vomissement. Un jour, tu finiras par te mordre sérieusement les doigts, Blanc à cuire!

Vomissement au lieu de lavement!

Ce vocable, elle l’avait certainement lu dans un cahier de pataphysique que mon père avait dû laisser trainer sur son bureau, ma belle et tendre négresse. Pardon, femme de ménage de couleur! D’après les civilisés et les honnêtes gens d’ici.

Ils sont allés jusqu’à bannir de leur langage les mots nègre et tête-de-nègre, les hypocrites!

Moi, j’ose encore prononcer ces termes de mon enfance sans vergogne. Bien entendu à l’abri de la foule déchaînée. Par crainte de me faire traiter à tort de raciste et lyncher par les anti-touts-azimuts, il y va de soi. Car, bébé, je préférais téter les seins de ma Soudanaise que ceux de ma mère. Au point de jouir déjà dans mon berceau, parfois. Et ce avant de m’endormir comme un ange.

Probablement, très probablement, voire plus, grâce au velouté et au coloris de sa peau. Elle était si douce, si rassurante et si proche de l’obscurité.

Bref! Ce n’était qu’une brève intrusion dans mon passé secret...

16:48 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (10) |  Imprimer |  Facebook | | | |