La Nubienne (7, à suivre) (29/04/2019)

La Nubienne, Hank Vogel.jpg- C’est qui?

- Quelqu’un.

- Un ou une?

- ...

- Mâle ou femelle?

- Surprise! Tu verras bien si tu veuilles bien patienter.

Retour au capharnaüm des âmes bouillantes.

Harriet court dans tous les sens pour servir cette jeunesse en totale frénésie, prête à se prostituer au moindre tendre sourire.

Quant moi, pendant ce temps-là, collé au bar, je patiente forcément, j’attends un verre à la main, offert celui-ci par ma future bienfaitrice et complice, peut-être...

Oui, j’attends, je stagne, quasi immobile, branlant par moment la tête, le regard hagard, perdu entre le rêve et la réalité, en me répétant sans cesse comme un idiot:

Quelle est donc ce mystérieux personnage que je dois rencontrer? Est-ce une jeune fille ou un jeune homme?

L’idée du voyage est toujours plus envoûtante que le voyage lui-même. Et la pensée de la conquête plus glorieuse que la victoire.

Tic tac, tic tac! Glouglou, glouglou! Tic tac, tic tac! Glouglou, glouglou!

On tue l’impatience à coups de gorgée. Malgré le feu ardent et sacré qui brûle dans nos veines.

Jamais de ma vie, je n’ai senti une soif de vivre aussi grande. Bizarre!...

16:52 Écrit par Hank Vogel | Lien permanent | Commentaires (8) |  Imprimer |  Facebook | | | |